Internet Explorer enraye sa chute

Au cours de l'été, la glissade d'Internet Explorer s'est arrêtée juste sous la barre des 66%, enrayant ainsi une chute continue depuis le mois de décembre 2008. 

A l'inverse, le navigateur de la fondation Mozilla fait face à une très légère - mais constante - érosion de sa part de marché depuis le mois de juin dernier. Alors qu'elle s'élevait à 26% en juin, elle est passée à 25,9% en juillet puis à 25,8% en août.  

Le lancement de Firefox 3.5 fin juin, terni par une série de bugs ayant nécessité la sortie en urgence d'un patch 3.5.1, puis de la version 3.5.2, aurait-il pesé sur cette petite contre-performance

 

Suggestions de contenus