Stéphane Amiot (Taleo) L'industrie du logiciel RH a souffert de la lourdeur de ses outils

En utilisant Adobe Flex, Taleo veut améliorer la prise en main de ses solutions de gestion des talents. Les fonctionnalités réseau social n'ont pas été oubliées.

Quels sont les atouts de la gestion des talents en mode SaaS ?  

Les avantages sont autant d'ordres fonctionnels qu'économiques. D'un point de vue fonctionnel, le déploiement d'une application de gestion des talents en mode SaaS s'appuie sur un modèle d'implémentation unifiée.

A la différence des systèmes internalisés traditionnels, elle ne nécessite pas une installation module par module qui peut s'étaler sur plusieurs mois. Il n'est donc pas utile de synchroniser les données des employés dans chacun des modules RH tels que recrutement, mobilité, comptes-rendus d'entretiens individuels, gestion des compétences et des carrières.

Pour ce qui nous concerne, ce transfert est automatisé et transparent pour l'utilisateur grâce à l'adossement de notre solution à un entrepôt de données et à l'outil analytique Business Objects XI R2, notamment pour fournir aux utilisateurs RH des fonctionnalités de dashboarding très appréciées en ce moment. Le second bénéfice métier évident est lié à la rapidité d'adoption des outils de gestion des talents en mode SaaS. Ceci est particulièrement vrai pour les solutions que nous proposons, construites sur la base des dernières technologies Web 2.0.

"Dans les organisations complexes, le management de la connaissance prend tout son sens"

Pouvez-vous nous détailler les principales ?

Notre offre Performance 7.5 a par exemple été conçue sur du Adobe Flex, et nous prévoyons d'ici septembre de l'étendre à l'ensemble de l'offre Taleo Enterprise 8.0. De même, nous proposons des outils pratiques pour faciliter la navigation comme des menus d'aide contextuelle et des bulles d'affichage dynamique. Les premières briques réseau social demeurent quant à elles toujours au cœur de nos solutions.

Un salarié qui navigue dans le module de gestion des carrières à la possibilité de consulter les offres ou postes qui sont susceptibles de l'intéresser. Mais également de visualiser les manques qu'il doit combler ou les nouvelles compétences à acquérir pour y parvenir. Sachant qu'il lui est possible de rechercher, via une fonctionnalité réseau social, les personnes au sein de l'entreprise ayant déjà occupé le poste précédemment ou acquis les compétences recherchées pour l'aider à atteindre son objectif.

De même, dans le cadre d'un processus d'évaluation, un manager peut lancer un appel à feed back, par exemple à destination de clients internes, pour recueillir leurs impressions sur le travail effectué par le salarié en question. Ces fonctionnalités sont du reste très appréciées des utilisateurs car elles permettent de faire remonter des informations du terrain. Les individus ayant pris conscience que, dans une organisation complexe et décentralisée, le management de la connaissance prend tout son sens et permet de gagner en efficacité pour transmettre et collecter les savoirs.

Comment expliquer ce regain d'innovations ?

L'industrie du logiciel RH a souffert pendant des années de la lourdeur de ses outils et de leur manque d'intuitivité. La donne change aujourd'hui, car les services RH recherchent des outils unifiés qui permettant de gérer toutes les facettes de la gestion administrative RH et qui ne demandent plus aucune formation. C'est précisément le cas des outils proposés par Taleo. Il en est de même pour répondre aux attentes en termes de sécurité.

Sur ce point, nous avons mis en œuvre un panel de moyens : certification de nos infrastructures à la norme ISO 27000-1, redondances en 3 fois des sites de production, des taux de disponibilité contractuels de 99,97%. A tel point que certaines entreprises qui font appel à nos services nous avouent que notre infrastructure hébergée est plus sécurisée que la leur.

Stéphane Amiot est directeur commercial France, Europe du Sud et Benelux chez Taleo.

Annonces Google