Météo Google en France : le retour du local

Météo Google en France : le retour du local Quelle est la part de requêtes faisant remonter les snippets du moteur, que ce soit les featured snippets, les avis ou le knowledge graph ? Réponse avec les chiffres de SEMrush au deuxième trimestre.

Avis sous forme d'étoiles, galerie d'images, box d'actus, vidéos... Certaines requêtes font apparaître dans les résultats de Google.fr des contenus mis en avant sous diverses formes, que l'on englobe sous le terme de snippets. Ces briques attirent l'œil et par conséquent les clics, et représentent donc des opportunités pour les sites web parvenant à s'y hisser et un risque pour les autres dont les contenus se retrouvent mécaniquement moins visibles. Dans tous les cas, leur impact sur le SEO est conséquent.

Pour le JDN, l'éditeur SEO SEMrush analyse régulièrement  les résultats fournis par Google.fr sur desktop pour douze millions de mots clés français, afin de voir la part des requêtes ouvrant sur un snippet dans les résultats. Selon SEMRush, Google concentre désormais son attention sur le mobile, c'est pourquoi, depuis avril 2018, l'étude s'est enrichie d'un million de mots clés renvoyant vers des pages de résultats sur smartphone.

La quatrième étude de SEMRush, entre janvier et mars 2018, avait confirmé la croissance du nombre de snippets dans la page de résultats de Google. Qu'en est-il au deuxième trimestre 2018 ? Premier enseignement, au 31 juillet, 97% des douze millions de requêtes analysées renvoient vers une page de résultats dotée d'un snippet quel qu'il soit. Un chiffre stable depuis décembre 2017 sur le desktop. Sur le mobile, 96% des mots clés ouvrent sur une page de résultat munie d'une brique de réponse.  Au cours des derniers mois, certains types de snippets ont vu leurs chiffres évoluer et de nouveaux snippets ont fait une entrée significative sur les SERP. Trois d'entre eux sont venus étoffer cette étude : les Shoping multi, les People Also Ask et les See Results About. 

Featured snippets : la baisse se confirme

Les featured snippets sous forme de texte (paragraphe, liste, tableau : voir un exemple en cliquant ici) ont fait couler beaucoup d'encre lorsqu'ils sont apparus en France au printemps 2016. Après avoir vu leur nombre se stabiliser autour de 12% au cours du premier trimestre 2018, ils ont régressé de 3 points au cours du printemps sur desktop. Sur le smartphone, les featured snippets, moins nombreux, ont suivi la même tendance à la baisse, malgré un rebond en juillet. 

Avis : en baisse sur le smartphone  

Du côté des avis (sous forme d'étoiles), SEMrush a analysé ceux présents sur les 10 premières pages de résultats de Google.fr pour les douze millions de mots clés analysés. Très constant sur le desktop, ce snippet concerne les pages de résultats de 10,5 millions de mots clés analysés. Sur le smartphone, ce chiffre, déjà moins élevé, a significativement baissé au cours du deuxième trimestre, après une augmentation entre avril et mai. 

  

Images : en hausse sur desktop, en baisse sur smartphone  

Lors du premier trimestre 2018, le nombre des résultats de Google.fr dotés d'images a augmenté de 85% sur le desktop par rapport à la fin 2017. La hausse s'est confirmée au deuxième trimestre : de 65% en mars, la proportion de pages renvoyant des images est passée à presque 70% fin juillet. Sur le smartphone en revanche, la tendance exactement inverse a pu être observée, puisque le taux de pages de résultats pourvues d'un snippet d'images s'est effondré de 77% à 28% au mois d'avril.  SEMRush a constaté une forte volatilité sur les SERP de Google pendant l'été et rappelle que le moteur de recherche ne cesse de tester de nouveaux formats de réponses. Les résultats en images sur smartphone ont pu en faire les frais au deuxième trimestre. 

Vidéo : toujours en repli

En ce qui concerne les pages de résultats de Google.fr munies d'un snippet vidéo, la baisse entamée au troisième trimestre 2017 se confirme et s'accélère, atteignant son point le plus bas depuis le début de l'étude, à 42,50%. Sur smartphone, cette proportion était de 18% en avril, avant de tomber à 12,44% à la fin de mois de juillet.  

Actualités : priorité au smartphone 

Sur les douze millions de mots clés passés au crible par SEMrush sur le desktop, seules 267 508, soit 2,23% renvoient vers une page proposant le snippet "A la une" en position zéro. Sur le desktop, après une hausse début 2017, la proportion de SERP contenant ce snippet s'est toujours maintenue entre 2% et 3%. Sur smartphone en revanche, le taux de snippet "A la une" a doublé entre mai et juin, passant de 3% à plus de 6% en un mois. 

Knowledge graph : en baisse sur le desktop

Les chiffres du deuxième trimestre font mentir ceux du début de l'année : le nombre de knowledge graph (que les internautes voient désormais apparaître à droite des résultats), qui se stabilisait en mars, a chuté de cinq points entre avril et juin. Les pages de résultats de Google.fr sur les écrans de smartphone contiennent plus souvent un knowledge graph : en juin, un mobinaute avait deux fois plus de chances de tomber sur ce format qu'un internaute. 

 

Local Packs : toujours en hausse

Entre mars et avril, le nombre de local pack observés par SEMRush dans son échantillon pour le desktop a pratiquement doublé.  Résultat, la proportion de pages de résultats munies de ce snippet est à peu près identique entre le smartphone et le desktop, autour de 15%. Notons que juillet s'achève sur une baisse de cette proportion pour le desktop, contre une hausse pour le smartphone. Google associe ce snippet aux requêtes ayant une intention de rechercher locale (comme "resto à Paris", mais aussi "resto" tout court dans le cadre de la géolocalisation). Le moteur de recherche se concentre beaucoup sur le local depuis le début de l'année 2018, ce qui se voit sur le taux de présence de ce snippet.  

Réponses instantanées : une augmentation limitée 

D'autres fonctionnalités apparues dans la SERP, évoluent assez peu. C'est le cas des "instant answers" (sorte de featured snippets mais sans lien en vert et titre en bleu, voir exemple en cliquant ici).  Depuis leur apparition en 2016, il y a toujours eu entre 2% et 3% des SERP qui en possédaient un. elon SEMRush, ce snippet pourrait évoluer ou en engendrer de nouveaux à l'avenir. 

Carrousels : le carrousel est mort, vive le carrousel d'images et le carrousel de vidéos ! 

Le nombre de carrousels (exemple en cliquant ici) continue de s'effondrer. Leur proportion est passée sous la barre de 1% au mois d'avril, rendant anecdotique leur présence sur les SERP visibles sur desktop. Ils sont peu à peu remplacés par d'autres snippets, comme les knowledge graphs, local pack, carrousels de vidéo ou d'images. Depuis un an et demi, leur nombre n'a jamais dépassé 1,5%, ce qui en fait l'un des snippets les plus rares de cette étude. Sur le smartphone, l'échantillon observé par SEMRush n'a pas permis de trouver des occurrences de carrousels au cours des quatre derniers mois.  

En revanche, les carrousels d'images se présentent sur la SERP dans plus d'une requête sur deux au sein de l'échantillon sur smartphone, et ce malgré une petite baisse au cours des quatre derniers mois. Toutefois, dans l'échantillon de douze millions de mots clés analysé par SEMRush, aucune page de résultats n'est apparue avec un carrousel d'images sur un écran desktop. S'ils existent, ces snippets sont pour l'instant très rares.

Lancés sur le desktop en juin 2018, les carrousels vidéos (exemple disponible ici) ont en quatre mois connu une ascension significative : de 0% en mai, leur proportion atteint 37% en juillet. Sur le mobile, ce snippet est déjà courant, présent dans environ 40% des pages de résultats de Google.fr étudiées. La vidéo est un format que les internautes plébiscitent et le carrousel offre une variété de choix : normal que Google, soucieux de plaire à ses utilisateurs, le favorise. 

Shopping multi : en recul 

Fréquent sur les requêtes comparant diverses offres commerciales, le snippet Shopping (voir un exemple ici) est plus représenté sur le desktop que sur le smartphone, où sa présence n'a cessé de diminuer au long des quatre mois de l'étude.  

People Also Ask : une croissance tranquille

Ce petit snippet apparu fin 2017 est plus souvent présent sur le desktop que sur le mobile. Plutôt stable pour l'instant, il participe à augmenter le nombre de réponses présentes directement sur la SERP et à cerner l'intention de recherche en lui adjoignant des questions alternatives. En adéquation avec la stratégie de Google, il a toute sa place dans les pages de résultats, même si sa conquête des SERP reste discrète pour l'instant.  

See-Results about : de moins en moins visible 

Le terrain de déploiement du snippet See-Results about se limite aux requêtes ambiguës, pour lesquelles il offre une option de recherche supplémentaire vers un sens différent (pour voir un exemple cliquez ici). Destiné à assurer la diversité des réponses, ce snippet, contrairement à d'autres, n'a pas vocation à conquérir une large part des SERP, que ce soit sur mobile ou sur desktop. Sur le mobile, toutefois, il s'est fait beaucoup plus discret au cours du mois de juillet. 

Et aussi

Annonces Google