Météo Google en France : le choc des photos, le bof des vidéos

Météo Google en France : le choc des photos, le bof des vidéos Quelle est la part de requêtes faisant remonter les snippets du moteur, que ce soit les featured snippets, les avis ou le knowledge graph ? Réponse avec les chiffres de SEMrush au premier trimestre.

Avis sous forme d'étoiles, galerie d'images, box d'actus, vidéos... Certaines requêtes font apparaître dans les résultats de Google.fr des contenus mis en avant sous diverses formes, que l'on englobe sous le terme de snippets. Ces briques attirent l'œil et par conséquent les clics, et représentent donc des opportunités pour les sites web parvenant à s'y hisser et un risque pour les autres dont les contenus se retrouvent mécaniquement moins visibles. Dans tous les cas, leur impact sur le SEO est conséquent.

Pour le JDN, l'éditeur SEO SEMrush a analysé les résultats fournis par Google.fr sur desktop pour douze millions de mots clés français, afin de voir la part des requêtes ouvrant sur un snippet dans les résultats. La troisième étude de SEMRush, entre octobre et décembre 2017, avait confirmé la croissance du nombre de snippets dans la page de résultats de Google. Qu'en est-il au premier trimestre 2018 ? Contrairement à la tendance mise en évidence lors des trois études précédentes, le taux de pénétration des snippets dans les pages de résultats de Google.fr (SERP) a cessé de progresser depuis décembre 2017. Ce n'est pas surprenant puisque 97,12% des douze millions de requêtes analysées renvoient désormais vers une page de résultats dotée d'un snippet quel qu'il soit. En revanche, certains types de snippets ont vu leurs chiffres évoluer. Selon SEMRush, Google concentre maintenant son attention sur le mobile, d'où la stabilisation actuelle des chiffres sur les écrans d'ordinateur. 

Featured snippets : une légère baisse

Les featured snippets sous forme de texte (paragraphe, liste, tableau : voir un exemple en cliquant ici) ont fait coulé beaucoup d'encre lorsqu'ils sont apparus en France au printemps 2016. Après avoir vu leur nombre en constante augmentation au cours de l'automne 2017, voilà trois mois qu'ils se sont stabilisés autour de 12% sur l'échantillon observé. 

Avis : une part stable

Du côté des avis (sous forme d'étoiles), SEMrush a analysé ceux présents sur les 10 premières pages de résultats de Google.fr pour les 12 millions de mots clés analysés. Leur nombre était de 10,45 millions en décembre 2017, il atteint tout juste 10,48 millions en mars 2018, ce qui en fait un des snippets les plus stables de cette étude pour le premier trimestre 2018.  

Images : en forte hausse 

La part des résultats de Google.fr dotés d'une galerie d'images a augmenté de 85% depuis le début de l'année, c'est la plus forte hausse parmi les snippets. Google donne une importance croissante aux images, très appréciées des internautes pour illustrer leurs requêtes. Cette hausse impressionnante suit donc la logique de la firme de Mountain View. 

Vidéo : en léger repli

Qu'en est-il des pages de résultats de Google.fr contenant des vidéos ? Il y a eu un très léger tassement mais cela reste un des snippets les plus représentés dans les résultats de recherche. Les vidéos sont souvent présentées en carrousel après un premier snippet. Elles ont discrètement pris leur place sur la SERP sur ordinateur et semblent bien ancrées. 

Actualités : vers une stabilisation 

Sur les 12 millions de mots clés passés au crible par SEMrush, 2,53% comportaient en mars 2018 une box d'actualité. Depuis la hausse observée entre décembre 2016 et décembre 2017, ce chiffre s'est stabilisé. Pour rappel, seules les requêtes en lien avec une actualité immédiate sont susceptibles de produire ce type de résultat. 

Knowledge Graph : en constante augmentation

Le knowledge graph (que les internautes voient désormais apparaître à droite des résultats) fait partie des snippets qui semblent avoir atteint un seuil à la fin de l'année 2017. Dans la SERP de Google.fr, leur taux de pénétration de 22% n'a pratiquement plus bougé en quatre mois.

 

Local Packs : toujours en hausse

Assez stable depuis le lancement de notre baromètre, le taux de pénétration des "local packs", que Google associe aux requêtes ayant une intention locale (comme "resto à Paris", mais aussi "resto" tout court), plafonne à 9,87% en février, avant de perdre 0,32 point en mars 2018. On sait que Google met de plus en plus l'accent sur les recherches locales, mais le mobile en est l'outil privilégié, même si la localisation est toujours une réalité sur ordinateur. 

Réponses instantanées : une augmentation limitée 

D'autres fonctionnalités apparaissent dans la SERP, mais évoluent assez peu. C'est le cas des "instant answers" (sorte de featured snippets mais sans lien en vert et titre en bleu, voir exemple en cliquant ici).  Depuis leur apparition en 2016, ils se sont toujours retrouvés entre 2% et 3%. Google teste de nouveaux formats de réponse sur la page de résultats, ce snippet pourrait évoluer ou en engendrer de nouveaux à l'avenir. 

Carrousels : une présence stable 

C'est aussi le cas des carrousels (exemple en cliquant ici) finalement assez rares sur desktop.  Sur deux ans, leur niveau d'intégration reste stable entre 1,22% et 1,42%. 

Et aussi

Google / Référencement

Annonces Google