RoundVIP, une appli mobile de jeu vidéo... Les nouveaux projets de Jérémie Berrebi

RoundVIP, une appli mobile de jeu vidéo... Les nouveaux projets de Jérémie Berrebi Le serial-entrepreneur lance une plateforme d'investissement dans l'immobilier... Avec déjà d'autres projets de start-up en tête.

Jérémie Berrebi, qui gère depuis cinq ans le fonds d'investissement de Xavier Niel, Kima Ventures, se remet à l'entrepreneuriat. Il lance ce mercredi une plateforme dédiée à l'investissement dans l'immobilier, RoundVIP –le premier d'une série de projets que Jérémie Berrebi s'apprête à lancer dans les mois à venir.

RoundVIP sera une plateforme de financement participatif dans l'immobilier, réservée à des investisseurs haut de gamme (en France, par exemple, ils doivent disposer de plus de 500 000 euros en banque). RoundVIP permettra aux investisseurs du monde entier de placer de l'argent dans des projets de promotion immobilière de plus d'un million d'euros, dans tous les pays du globe pour répartir les risques de changement de cours des monnaies. "Le marché immobilier est un très bon placement car il est très peu volatile : il n'a par exemple perdu que 8% de valeur après le crack boursier de 2008", assure Jérémie Berrebi.

Rendement : entre 7 et 50%

Seront levés sur la plateforme les 30% de fonds propres réclamés par les banques aux promoteurs pour financer un projet. Deux modèles coexisteront : des projets financés en dette, avec un pourcentage d'intérêts assuré, et des projets financés en equity, en fonction des résultats. Le ticket minimum s'élèvera à 10 000 euros, sans limite maximum. "Le projet sera d'abord exposé sur le site pendant sept jours pour que les potentiels investisseurs puissent se renseigner et poser leurs questions, puis il sera ouvert aux souscriptions, raconte Jérémie Berrebi. Premier arrivé, premier servi ! Un seul investisseur peut décider de financer l'intégralité du projet s'il le souhaite." Rendement : entre 7 et 50%, selon la géographie du bien et la prise de risque.

Commission de 5% sur le montant levé

"On dispose déjà d'un dealflow gigantesque", assure Jérémie Berrebi. Pour ce projet, il s'est associé à Pascal Rosenfeld, ex-banquier à Monaco pour la Société Générale. Ce dernier travaillera à plein temps sur RoundVIP tandis que Jérémie Berrebi jonglera avec ses autres activités. RoundVIP va recruter des représentants spécialistes de l'immobilier dans plusieurs pays du monde pour sélectionner les projets, ainsi qu'une équipe chargée de la relation avec les investisseurs. "Nous comptons lancer un ou deux projets à la fois au début, puis aviser en fonction des premiers résultats." Les premiers apparaîtront début mai sur la plateforme. RoundVIP se rémunérera en prélevant une commission de 5% du montant levé auprès des promoteurs.

Jacques-Antoine Granjon au conseil d'administration

La start-up, basée à Genève pour des questions réglementaires, compte à son conseil d'administration l'ensemble de ses six actionnaires : outre ses deux associés, qui restent largement majoritaires, y siègent notamment Jacques-Antoine Granjon, de Vente-privée.com, et Serge Krancenblum, PDG de SGG.

roundvip
Roundvip.com © Capture d'écran

"Il y a deux ans, j'ai remarqué que plusieurs de mes amis, dont Xavier Niel, investissent régulièrement dans l'immobilier, se souvient Jérémie Berrebi. Je me suis demandé où se trouvaient ces deals exceptionnels sur lesquels ils misaient, et je me suis rendu compte qu'il n'y avait rien en ligne sur le sujet : les deals passent souvent par des brokers qui proposent directement à des family offices d'investir. Or de nombreuses personnes fortunées ne s'y connaissent pas assez et ne savent pas comment investir dans l'immobilier. Avec RoundVIP, nous cherchons à matcher deux mondes qui ne se connaissent pas : investisseurs et immobilier." Une offre d'assistance sera d'ailleurs proposée aux clients de la plateforme pour structurer leurs investissements.

Diminuer son activité au sein de Kima Ventures

En lançant RoundVIP, Jérémie Berrebi marque un tournant dans sa prolifique carrière. "Cela fait cinq ans que je me consacre quasiment exclusivement à Kima Ventures, et je ne veux plus être uniquement angel investor, raconte-t-il. C'est un peu frustrant. J'ai jusqu'ici géré 99% des investissements de Kima et je vais désormais y diminuer ma présence. Le fonds est en pleine réorganisation."

Une appli mobile de jeu vidéo dans un mois

L'entrepreneur conseille déjà, depuis quelques temps, d'autres familles dans leurs investissements. Surtout, il a d'autres projets de start-up en cours, qui seront lancés dans les mois à venir sur le même modèle que RoundVIP, avec des associés à temps plein tandis que Jérémie Berrebi les suivra de manière plus ponctuelle. Un peu à la manière de Fabrice Grinda, cofondateur de dizaines de sociétés aux Etats-Unis- et de qui Jérémie Berrebi est très proche : ils investissent d'ailleurs très souvent conjointement dans des projets. Parmi ceux déjà dans les tuyaux, un jeu vidéo sur mobile qui devrait sortir dans un mois. La start-up est en train de boucler un tour de table auprès d'investisseurs de la Silicon Valley.

Annonces Google