Entrepreneuriat : la France parmi les pays les plus attractifs du monde

Dans son rapport "Entrepreneur 2017", BNP Paribas Wealth Management dessine les préférences des 2 650 entrepreneurs multimillionnaires de 21 pays cumulant un patrimoine total de 40 milliards de dollars.

Les réponses des plus gros entrepreneurs du monde données à Scorpio Partnership, qui a réalisé le rapport "Entrepreneur 2017" pour BNP Paribas Wealth Management auprès de ses clients à travers le monde, montrent que la France est –contre toute attente- attractive pour les entrepreneurs. Elle rivalise ainsi avec les États-Unis, la Chine, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Elle fait même partie du top 3 des opportunités d'investissements pour les entrepreneurs vivant au Luxembourg ou en Indonésie. Pourquoi ? Seuls 2% des 304 entrepreneurs français ayant répondus à l'étude s'attendent à voir leurs bénéfices diminuer en 2017 et à peine 1% disent vouloir vendre leur entreprise. Ainsi, une majorité (60%) estime que leurs profits vont progresser sur les douze prochains mois. Trois secteurs sont particulièrement privilégiés : le développement d'applications connectées, les technologies de l'information et le commerce.

La France s'éloigne de l'Allemagne

A titre de comparaison, en Belgique, les bénéfices seront en hausse pour 47% des entrepreneurs interrogés et stables pour 43%. En Allemagne, ils devraient progresser pour 58% des personnes questionnées et stables pour 37%. A Hong Kong, la moitié des entrepreneurs prévoit une stabilité (51%) et seulement 38% anticipent une progression. Aux Etats-Unis, et avant l'élection de Trump, 68% des entrepreneurs tablaient sur une hausse et 28% sur une stabilité.

Malgré des atouts certains, la France s'éloigne de l'Allemagne qui puise son attractivité dans sa stabilité politique et sa politique économique. Ces derniers points constituent des aspects d'amélioration pour une meilleure attractivité de la France, selon les auteurs de l'étude. Ce ne sont pas les seuls. Il y a aussi l'accès au financement si le pays veut faire mieux que la Belgique ou encore l'innovation qui est l'une des principales motivations à entreprendre au Royaume-Uni.

Autre force : les entrepreneurs français considèrent la France comme leur premier marché en termes d'opportunités d'affaires, devant les Etats-Unis et la Chine. Cette préférence nationale se trouve d'ailleurs dans une majorité des 21 pays. Quelques-uns font toutefois exception. L'Espagne préfère les USA, Singapour regarde plus souvent du côté de la Chine, la Pologne opte d'abord pour la Chine et l'Allemagne avant son marché intérieur, quant à l'Italie, elle fait le choix des USA, de la Chine et l'Allemagne.

Les "boomerpreneurs" investissent mais ne créent pas

La France se distingue aussi dans le comportement des "boomerpreneurs", c'est-à-dire les entrepreneurs de plus de 55 ans qui ont une nette préférence à investir dans des entreprises plutôt que d'en créer eux-mêmes. Le rapport de BNP Paribas Wealth Management montre que, dans l'Hexagone, plus de la moitié d'entre-eux aimeraient impliquer leur famille dans leurs patrimoines professionnels. Au Luxembourg, au contraire, ils sont huit sur dix à ne pas vouloir impliquer des membres de leur famille dans leur business. "Cette attitude mitigée à l'égard de la participation de la famille s'explique par des facteurs qui dépassent les seuls liens familiaux comme la capacité financière ou les compétences financières dans une optique de transmission", commente le document.

Du côté des Français, la détention de leur entreprise ne représente que 15% de leurs actifs, c'est pourtant la première allocation parmi toutes. Derrière, ils s'intéressent à l'immobilier (13%), aux actions dans d'autres entreprises (12%) ou encore des OPCVM (9%) à égalité avec l'investissement socialement responsable

Article originel publié sur WanSquare par Baptiste Blandet le 23 novembre 2016.

 

Offre découverte : WanSquare gratuit pendant 1 mois

WanSquare, média dédié aux coulisses de l’économie et de la finance, s’adresse à tous ceux qui veulent aller plus loin dans le décryptage de l’actualité économique. Paramétrable en fonction de ses besoins, Wansquare délivre en temps réel des informations exclusives et non-conformistes. Profiter de l’offre.

 

Autour du même sujet