Comme Microsoft, Google veut unifier ses OS et expériences utilisateurs

Lors de son événement destiné aux développeurs, Google a dévoilé Material Design : un nouveau langage graphique pour Android. Et annoncé le rapprochement d'Android et Chrome OS.

A l'occasion de son événement mondial Google I/O, Google a réalisé plusieurs annonces marquantes à destination des développeurs. Dans le sillage de la présentation d'Android L (Android 5), le groupe a levé le voile sur un environnement pour bâtir des apps épousant la nouvelle interface graphique de cette version. Baptisée Material, l'interface d'Android L a pour but d'unifier à terme l'apparence des apps de Google et ses partenaires sur tous les terminaux Android (smartphone, tablette, desktop, télé, montre et autres objets connectés).

Material Design reprend l'idée des tuiles de l'interface Moderne UI de Windows 8 et 8.1. Et l'environnement de développement qui lui est associé pour l'occasion n'est pas tout à fait un nouveau langage, même s'il est présenté comme tel. Mais il s'agit bien de la tentative d'unifier la conception des apps Android. Exactement comme l'a fait Microsoft dans Windows 8, en spécifiant des règles d'ergonomie en matière d'effets visuels et tactiles... le groupe précise toutes ses règles sur son site à destination des développeurs. Mais Google a également créé un tout nouveau site, dédié à Material Design, pour accompagner les développeurs dans la construction d'app pour Android L. Il y propose de la documentation, et recommande aussi de recourir à son outil de design de site HTLM5 (Google Web Designer), lancé fin 2013.

Autre annonce réalisée lors de Google I/O, Google prévoit, à terme, de prendre en charge les apps Android sur les terminaux Chrome OS (Chromebook). Ce qui va aussi dans le sens de l'unification des terminaux Google. Là encore, le groupe marche dans les pas de Microsoft qui a annoncé la fusion des noyaux de Windows et Windows Phone. Enfin, dernière évolution importante dévoilée : le SDK Android de Google pour l'Internet des objets, projet dont l'existence était déjà connue, a été officiellement lancé. Ciblant en premier lieu l'univers des montres connectées, il a même été livré en avance de phase à quelques partenaires de Google qui ont commencé à l'utiliser (c'est le cas de Motorola, Samsung et LG).

  Télécharger le SDK d'Android pour l'Internet des objets
 

Google / Android