Baromètre high-tech en ligne : la Fnac allie largeur d'offre et prix élevés

Hors marketplaces, Grosbill affiche la largeur de gamme la plus étendue. Mais la Fnac, également bien pourvue, s'assure en outre de prix moyens supérieurs à ses concurrents.

Catégorie historique de l'e-commerce, la high-tech pesait 2,8 milliards d'euros en 2015 en France selon la Fevad, soit 21% des ventes du secteur tous canaux confondus. Or le nouveau baromètre des prix web de Pricing Assistant, qui s'intéresse aux offres en propre des six principaux vendeurs en ligne de high-tech (hors marketplaces, donc), fait apparaître que leurs largeurs de gamme et stratégies prix divergent largement. Grosbill se démarque d'abord par l'étendue de son offre, mesurée sur dix grandes marques. A l'inverse, c'est Villatech qui propose le plus petit nombre de références sur ces dix marques.

Rueducommerce, pourtant pionnier de la catégorie, n'est qu'avant-dernier. Cependant, sa place de marché a également eu plus de temps pour se développer et comble probablement cet écart. D'autre part, il est possible qu'avec une méthodologie focalisée sur quelques marques, l'atomisation de l'offre informatique le desserve, tout comme Materiel.net. La Fnac, qui dispose de la deuxième largeur de gamme, se distingue de son côté par une moyenne de prix nettement plus élevée que ses concurrents. Notoriété, nombre de références et prix moyen : carton plein pour l'agitateur culturel.

© S. de P. Pricing Assistant

 

Fnac / Marketplace