Showroomprivé rachète Beauté Privée

Showroomprivé rachète Beauté Privée A l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires 2016, en hausse de 22%, Showroomprivé annonce croquer le numéro 1 français des ventes flash de produits de beauté.

Poursuivant sa politique de croissance externe, Showroomprivé annonce l'acquisition de Beauté Privée, qui devrait être finalisée à la fin du premier trimestre. Fondé en 2007 par Xavier Chauvin et Frédéric Bille, le site de ventes événementielles de produits de beauté a aussi développé une offre de soins en instituts et de séjours bien-être, également très en phase avec la clientèle cible de son acquéreur. Comptant aujourd'hui 3 millions de membres et 800 marques partenaires, il se revendique leader de son segment avec un chiffre d'affaires 2016 de 20 millions d'euros en croissance de 40% et une marge d'Ebitda proche de 7%.

"Nous conservons tout : l'équipe, la marque et le site, explique Thierry Petit, co-PDG de Showroomprivé. Les synergies seront du côté de la logistique et de l'outil informatique, et nous allons accompagner Beauté Privée sur le sourcing et l'international. Ils ont déjà commencé en Espagne, nous allons voir comment accélérer." En outre, une partie de l'offre sera commercialisée sur Showroomprivé et inversement.

Cette annonce intervient alors que l'e-commerçant publie un chiffre d'affaires 2016 en progression de 22%. "Il était important de réussir notre première année post-IPO, souligne Thierry Petit. Or avec 540 millions d'euros de chiffre d'affaires et 5,2% de marge d'Ebitda, nous sommes exactement dans les 'guidances' que nous avions données au marché." La société vise maintenant 690 à 720 millions d'euros de ventes en 2017 pour atteindre, en 2020, 1,1 milliard d'euros et plus de 7,5% de marge d'Ebitda.

International, mobile et offre

Parmi les leviers pour y parvenir, l'international, que ce soit en propre ou via des acquisitions comme celle du numéro 2 italien Saldi Privati en octobre dernier. "En grossissant, les pays contribuent bien sûr au chiffre d'affaires global, mais ils font également grandir toute la plateforme en sourçant des marques locales. Aujourd'hui, 43% de nos marques sont internationales."

Le mobile fait également figure de levier incontournable, pesant 77% du trafic et 55% des ventes de l'e-commerçant. "Les nouvelles versions de notre app, sorties en septembre, y contribuent en grande part, grâce à un gros travail sur l'expérience client et à des fonctionnalités différenciantes et des nouveautés comme Apple Pay." Troisième pilier de la croissance : l'offre, puisque le site a ajouté près de 700 marques en 2016 pour dépasser les 3 500. La marque propre IRL a en outre été lancée en permanent. Et le service d'abonnement aux livraisons illimitées Infinity a franchi la barre des 100 000 membres en France.

En 2017, outre l'accélération sur le segment de la beauté, sont à prévoir plusieurs grands chantiers. Showroomprivé travaille d'abord sur la livraison pour réduire les délais et les coûts : "Nous sommes très performants par rapport à nos concurrents, donc nous voulons conserver notre avance." Mais le site consacre aussi beaucoup d'efforts à la personnalisation. "L'offre s'étoffant de plus en plus, l'enjeu réside dans la simplification du parcours client, analyse Thierry Petit. D'où l'idée d'emails et de pushs personnalisés pour affiner l'offre en fonction de notre connaissance du client." En test actuellement, l'algorithme devrait être déployé en septembre.

Et aussi :

Ventes événementielles / Showroomprivé

Annonces Google