Alain Guiet (Tarsus France) "B-ecommerce, un salon à taille humaine"

Parmi les grands thèmes qui traverseront le salon B-ecommerce, dont le JDN est partenaire : le cross-canal, le social commerce, le référencement et le SoLoMo, explique son organisateur.

JDN. La seconde édition du salon B-ecommerce se déroulera du 3 au 5 avril prochains, porte de Versailles, à Paris. Qu'avez-vous changé par rapport à la première édition, l'an dernier ?

Alain Guiet. Nous avons remarqué que le public arrivait surtout à partir de 11h. Nous avons donc beaucoup regardé ce qui attirait les visiteurs sur le salon – typiquement les conférences portant sur le référencement, où petits et gros e-marchands se précipitent littéralement – et placé ces conférences les plus attractives en début de journée pour remplir le creux de 9h à 11h.


Nous avons également mis en place une keynote d'ouverture. Mais plutôt que d'apporter un éclairage général sur les enjeux de la vente en ligne aujourd'hui, elle livrera un éclairage sur l'une des principales tendances du moment, le cross-canal, au travers des témoignages de quatre acteurs. En effet, nous constatons aussi bien l'intérêt pour les pure players d'ouvrir un showroom ou un point de retrait que l'opportunité pour les distributeurs physiques et les marques d'intégrer la vente en ligne à leur stratégie. Les uns comme les autres franchissent le pas pour des raisons variées. Il nous a donc semblé inévitable de creuser cette question.

 

Quels seront les moments forts de B-ecommerce 2012 ?

L'événement n'est pas encore assez grand pour justifier une remise de prix. Mais 11 conférences et 23 ateliers s'enchaîneront pendant trois jours, le salon sera donc en mouvement tout le temps. B-ecommerce a davantage vocation à offrir une présentation complète de l'e-commerce au travers d'un maximum d'exposants et d'ateliers, afin de répondre à toutes les demandes des visiteurs. Les pré-inscriptions se sont d'ailleurs bien passées et nous pensons atteindre 4000 visiteurs.


Parmi les grandes tendances de l'année, trois émergent particulièrement, à commencer par le social commerce. Beaucoup d'e-marchands sont encore hésitants et manquent d'information sur les stratégies à adopter, notamment sur Google+, ainsi que sur les investissements à consacrer aux réseaux sociaux. La conférence qui abordera ce sujet a déjà reçu 700 demandes pour 200 places seulement ! La deuxième préoccupation majeure des e-commerçants reste le référencement, qui ne faiblit pas d'année en année. Enfin, un thème plus nouveau fait son apparition, le SoLoMo, au travers du salon Buzzness Mobile.

 

Comment vont s'articuler les trois salons B-ecommerce, Buzzness Mobile et Stratégie Clients ?

Buzzness Mobile se déroule en parallèle de B-ecommerce et accueillera notamment tous les acteurs mobiles qui étaient présents l'an dernier sur B-ecommerce. Concrètement, chaque salon aura sa propre entrée, mais les visiteurs circuleront librement de l'un à l'autre via le hall du pavillon 4 de la porte de Versailles, sans devoir refaire un badge. Ils passeront aussi librement dans le salon Stratégie Clients, où les e-commerçants retrouveront par exemple la plupart des prestataires de l'e-mailing. Même si certains acteurs, comme Emailvision, ont préféré affirmer la stratégie de développement de leur portefeuille e-commerce en occupant un stand sur B-ecommerce. Au total, B-ecommerce comptera 70 exposants, Buzzness Mobile tout autant et Stratégie Clients 150.

B-ecommerce est donc vraiment un salon à taille humaine, qui permet de rencontrer des acteurs regroupés en cinq domaines : technologies e-commerce, services e-commerce, marketing et communication, logistique et transport, m-commerce. En outre, le salon laisse une grand place aux intégrateurs de sites et plus particulièrement aux solutions open source que sont RBS Change, Prestashop et Magento.

 

Alain Guiet débute sa carrière dans l'organisation d'événements grand public dans le domaine des concours de jeu vidéo nationaux et internationaux, dont l'Electronic Sport World Cup. Il occupe ensuite différents postes dans la commercialisation d'évènements professionnels comme les salons Ecommerce Paris 2008, Online 2009, pour enfin travailler au développement des salons Tarsus France comme le salon IP Convergence 2010 et 2011 et le salon Solutions Linux & Open Source 2010. En 2011, Tarsus décide de créer un nouveau salon sur le thème de l'e-commerce : le salon B-ecommerce. Alain Guiet est le responsable développement de la deuxième édition du salon B-ecommerce et participe toujours bénévolement à la gestion du Groupement Masters du Jeu Vidéo.

CANAL + / Cross-canal