Les recherches d'avis clients ne passent pas par Facebook

Malgré la popularité des réseaux sociaux, les cyberacheteurs en recherche d'information produit ne font pas confiance à leurs amis.

Les avis de consommateurs ont beau être très consultés par les cyberacheteurs, les recommandations postées par leurs amis sur Facebook les intéressent nettement moins, affirme Lightspeed Research dans sa dernière étude. En effet, les Européens ne considéreraient pas les réseaux sociaux comme des sources d'information utiles, lorsqu'ils cherchent des renseignements sur Internet avant d'acheter en ligne. En France, seuls 5 % des internautes cherchent des avis en ligne sur des réseaux sociaux avant d'acheter, une proportion qui ne dépasse pas 7 % au Royaume-Uni et 8 % en Allemagne.

 

A 72 %, les internautes français se tournent vers les moteurs de recherche, qui devancent les sites des marchands eux-mêmes (56 %) et les associations de consommateurs (36 %). Les Britanniques accordent bien plus d'importance aux sites marchands (72 % contre 70 % pour les moteurs de recherche). Quant aux Allemands, ils optent comme les Français d'abord pour les moteurs (76 %), mais se tournent ensuite vers les associations de consommateurs (65 %).

 

Si les internautes accordent peu d'importance aux avis de leurs amis, c'est aussi parce qu'ils les jugent assez peu fiables. En France, 11 % estiment importants ou très importants les commentaires de leurs amis sur les réseaux sociaux, dans le cadre de leur démarche d'achat en ligne, et 13 % seulement jugent digne de confiance les avis sur des produits ou services rédigés par leurs amis sur un réseau social. Lightspeed Research observe des résultats très comparables en Allemagne et au Royaume-Uni.

Facebook / Réseaux sociaux