Un Black Friday très prometteur pour les ventes en ligne de Noël

Les ventes en ligne au lendemain de Thanksgiving ont progressé de 26% par rapport à 2010. Le poids du canal mobile triple.

Lors du Black Friday 2011, lendemain de la fête américaine de Thanksgiving traditionnellement consacré aux achats de Noël, les dépenses en ligne ont crû de 26 % par rapport au Black Friday 2010 pour atteindre 816 millions de dollars, affirme Comscore. Il s'agit du chiffre d'affaires le plus important enregistré sur une seule journée depuis le début de l'année, précise le cabinet. En 2010, les ventes en ligne de ce "vendredi noir" n'avaient progressé que de 9 % sur un an.


Cette année, les commerçants physiques ont eu beau offrir des remises plusieurs jours à l'avance par rapport à 2010, les e-marchands n'ont pas pour autant perdu de ventes. "Les commerçants brick and mortar affichant de solides progressions lors du Black Friday, il est clair que la forte activité promotionnelle a bénéficié aux deux canaux", analyse Gian Fulgoni, président de Comscore. 50 millions d'Américains ont visité des sites marchands lors de cette journée, soit 35 % de plus que l'année précédente. C'est l'audience d'Amazon qui a le plus progressé, en hausse de 50 % sur un an.


Le canal mobile a compté pour 14,3 % de l'audience enregistrée par les sites marchands vendredi dernier, souligne IBM. Plus du double, donc, que les 5,6 % mesurés lors du Black Friday 2010. Quant aux ventes en ligne, IBM en attribue 9,8 % aux terminaux mobiles, soit trois fois plus que les 3,2 % enregistrés en 2010. Plus précisément, l'iPhone était à l'origine de 5,4 % du trafic e-marchand, l'iPad de 4,8 % et Android de 4,1 %. L'iPad s'est en revanche révélé le terminal le plus efficace en termes de transformation, assurant un taux de conversion de 4,6 % contre 2,8 % pour les autres OS mobiles.


Comscore prévoit une nouvelle journée record ce lundi 28 novembre pour les ventes en ligne aux Etats-Unis. En effet, c'est le lundi suivant le pont de Thanksgiving que les Américains retournent travailler et achètent en ligne depuis leur bureau, faisant habituellement de ce Cyber Monday le plus gros jour de l'année pour l'e-commerce US. En 2010, plus d'un milliard de dollars avait été dépensé en ligne lors de cette seule journée. Un record bien parti pour être dépassé cette année : selon la NRF (National Retail Federation), 122,9 millions de personnes ont l'intention d'acheter en ligne aujourd'hui.

M commerce / Noel