L'e-commerce européen a dépassé l'e-commerce nord-américain

Sur le Vieux Continent, les dépenses en ligne ont atteint 246 milliards d'euros en 2011, contre 237 milliards en Amérique du Nord, selon le lobby bruxellois Emota.

L'Europe détient le plus grand marché e-commerce du monde, sa croissance de 19% l'an dernier lui ayant permis de dépasser les Etats-Unis pour la première fois, affirme l'Emota (European Multichannel and Online Trade Association, qui défend les intérêts du secteur à Bruxelles). L'association estime à 246 milliards d'euros la taille du secteur en Europe, contre 237 milliards en Amérique du Nord. Les ventes en ligne comptent pour 5,1% du total des ventes de détail du Vieux Continent, où l'on dénombre 240 millions de cyberacheteurs qui dépensent chacun en ligne une moyenne de 1000 euros par an.


Le mobile devient peu à peu un canal incontournable pour les marchands, ajoute l'Emota. Ainsi, au Royaume-Uni au 4ème trimestre 2011, 5,3% des achats en ligne ont été effectués depuis un terminal mobile, selon l'IMRG, l'association e-commerce britannique. Enfin, le lobby bruxellois voit un signe de dynamisme supplémentaire du secteur dans le fait que nombre de consommateurs se montrent prêts à acheter en ligne dans d'autres pays : les Autrichiens et les Suisses sur des sites allemands, les Belges sur des sites français ou néerlandais, et les habitants des pays nordiques sur les sites les uns des autres.

Lobby / CANAL +