Google Offers : ses atouts et ses faiblesses face à Groupon

Google Offers Actuellement en phase de démarrage, le service de coupons de Google veut parvenir à faire trébucher Groupon.

Lancé il y a un mois à Portland (Oregon), le service d'achat groupé de coupons de réduction Google Offers devrait être activé à New York et à San Francisco dans le courant du mois de juillet. Afin de marquer son entrée sur ce secteur, Google prévoit un dispositif particulier dans les deux villes : il propose aux marchands d'assurer une promotion événementielle de leur offre dans les rues le jour de leur mise en ligne et d'enrichir l'expérience des acheteurs utilisant leur coupon le lendemain, le tout à ses frais.


Selon "Business Insider", Google dispose d'atouts indéniables pour s'imposer sur le créneau des daily deals. Pour commencer, il reversera aux marchands 80 % de leur part des ventes sous 4 jours et le reste sous 90 jours, plus rapidement donc que ses principaux concurrents. Ceci devrait inciter les marchands – déjà très sollicités – à travailler avec lui mais pourrait également contraindre Groupon à aligner ses modalités de paiement, ce qui pèserait considérablement sur le cash-flow de l'actuel leader des coupons. Selon un marchand interrogé par "Business Insider", il serait même question que les commerces proposant des deals voient leur référencement naturel s'améliorer, ce que Google nie toutefois.


Ensuite, si les deals de Google sont lancés par e-mail uniquement, il finira par les distribuer sur de nombreux autres canaux : liens sponsorisés, publicités display, pages des marchands sur son annuaire Google Places ou encore fonctionnalité "nearby Offers" pour les smartphones sous Android. En outre, il combinera immanquablement Google Offers avec sa future solution Google Wallet de paiement mobile, de promotions et de programme de fidélité. Enfin, Groupon revendique certes déjà 83 millions d'abonnés dans le monde, mais Google a à sa disposition des dizaines de millions d'adresses Gmail toutes géolocalisables et plus d'un milliard de visiteurs uniques sur ses sites.

Le principal handicap de Google réside certainement dans son manque de forces commerciales. Alors que Groupon dédie des milliers de collaborateurs au porte-à-porte effectué auprès des petits commerces, Google va également devoir embaucher à tour de bras, même s'il espère à terme faire de son service Offers une solution accessible en self-service par les marchands. mais selon "Business Insider", le risque le plus important tient finalement au manque d'application de Google, qui conduit à l'échec nombre de ses tentatives de diversification. Autant le secteur des coupons pourrait fournir au groupe le deuxième levier majeur de croissance qu'il recherche depuis longtemps, autant il lui faudra investir des milliards de dollars et engager des milliers de personnes pour construire avec succès cette activité.

Google / Groupon