PKM quitte Priceminister pour monter une autre entreprise

Le PDG du site passe le relai à Olivier Mathiot et conseillera désormais Rakuten sur sa stratégie de développement. Mais PKM compte surtout remonter une entreprise avec Pierre Krings, autre cofondateur du site.

"Je quitte toute fonction opérationnelle chez Priceminister", annonce au JDN Pierre Kosciusko-Morizet, qui avait cofondé la plateforme marchande en 2001 puis l'avait revendu en juin 2010 au groupe japonais Rakuten.

PKM quitte les fonctions de président de Priceminister et de directeur général de Rakuten Europe, pour devenir directeur non-exécutif de Priceminister et conseiller auprès de Rakuten Europe, sur les questions de stratégie de développement et d'opportunités de croissance. "Typiquement, je pourrai être consulté sur les questions d'acquisitions, de joint-ventures, de lancement de nouveaux pays, ou encore sur les grosses opérations de communication", explique-t-il.

C'est Olivier Mathiot, cofondateur et jusqu'ici directeur marketing de Priceminister, qui reprend le fauteuil de président du site. "Je ne suis en revanche pas remplacé en tant que directeur général de Rakuten Europe, car nous avons décidé d'éclater ces responsabilités par thème, ajoute PKM. Nous avons beaucoup de chantiers assez complexes. Pour les mener à bien, nous avons jugé plus opportun de les répartir sur plusieurs personnes et de mettre en place un comité pan-européen, qui reste piloté par le Japon."

L'entrepreneur ne part pas pour autant par la retraite. "Avec Pierre Krings, cofondateur et DG de Priceminister qui quitte également la société, nous allons sans doute remonter une autre entreprise. J'ai réfléchi à pas mal de possibilités, j'ai essayé de me projeter dans d'autres rôles, mais cela va sans doute finir comme ça", confesse en souriant Pierre Kosciusko-Morizet. Le domaine d'activité de leur future société n'est pas encore défini... "Mais ce sera bien sûr dans le Web", assure-t-il.

Le quatrième cofondateur du site, Justin Ziegler, reste pour sa part directeur technique.

Dans un communiqué, Pierre Kosciusko-Morizet déclare : "C'est émotionnellement intense pour moi de quitter la société que j'ai cofondée il y a treize ans et qui désormais occupe une position de leader sur le marché du e-commerce Français. Mais j'ai toute confiance en son avenir au sein du Groupe Rakuten. Quatre ans après que PriceMinister a rejoint le Groupe Rakuten, nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli concernant les trois priorités stratégiques que nous avions fixées lors de l'acquisition. Sur la croissance, avec une augmentation de plus de 300% du volume d'affaires de nos marchands et une croissance en 2014 que nous prévoyons bien au-dessus de la moyenne française : 40% pour PriceMinister contre 10% pour le e-commerce. Sur la transformation du business model : avec notre part de volumes d'affaires provenant de marchands professionnels qui a augmenté de 30% à plus de 70% du total, ainsi que le développement d'une offre logistique performante grâce à l'acquisition d'ADS, un des leaders français en logistique e-commerce. Et sur l'expansion géographique : avec des places de marchés déjà présentes en France, Allemagne, Angleterre, Espagne et Autriche, soit par des lancements en propre, soit par des acquisitions."

PKM conclut, à l'adresse de son successeur : "Je suis certain qu'Olivier Mathiot sera capable de diriger Priceminister tout au long de sa prochaine phase de croissance. Je souhaiterais également dire combien je suis reconnaissant envers l'équipe de Priceminister. Ils ont accompli et continueront à accomplir un travail incroyable. Les opportunités à venir, qu'elles soient mobiles, logistiques ou digitales, sont nombreuses et fascinantes."

Pierre Kosciusko-Morizet / Priceminister