Confidentiel : Private Outlet se relance et acquiert un concurrent

A peine sorti de sa procédure de sauvegarde, Private Outlet se lance dans une stratégie de croissance externe, soutenue par une nouvelle levée de fonds.

La procédure de sauvegarde de Private Outlet n'aura duré que quatre mois et demi, pour prendre fin le 13 juillet dernier. Sur le conseil de ses actionnaires, le site de ventes événementielles avait ouvert cette procédure auprès du tribunal de Bobigny afin de rendre inexigible sa dette auprès du fisc espagnol, le temps de trouver un arrangement (lire l'article : Private Outlet prévoit de sortir vite de sa procédure de sauvegarde, du 13/03/2012). Selon nos informations, c'est aujourd'hui chose faite, la sauvegarde ayant permis à la société d'en échelonner le paiement sur huit ans.


Toujours selon nos informations, les actionnaires de Private Outlet ont remis au capital du site il y a quelques semaines, afin de lui permettre d'entrer dans une phase active de croissance externe. La société vient ainsi de racheter Paul Direkt, site de ventes privées allemand enregistrant un chiffre d'affaires annuel d'une dizaine de millions d'euros. L'acquisition d'un autre site de ventes événementielles devrait également être finalisée dans les jours à venir, en France cette fois-ci. En outre, Private Outlet a mandaté la Financière Cambon afin d'identifier d'autres cibles.


L'e-commerçant revendique un chiffre d'affaires de 55 millions d'euros en 2011 et affirme avoir atteint la rentabilité. Employant environ 150 salariés et couvrant la France, l'Italie (son premier pays en termes de ventes), l'Espagne et l'Allemagne, il a par ailleurs relancé Espace Max début 2012, le site de ventes privées initialement lancé par le showroom Catherine Max (lire l'article Private Outlet reprend la base de données clients d'Espace Max, du 13/12/2011).

Levée de fonds / Ventes événementielles