Romain Roy (Greenweez) "Nous levons 3 millions d'euros pour industrialiser notre modèle en Europe"

L'e-marchand spécialisé dans la distribution de produits sains vise 25 millions d'euros de volume d'affaires à fin 2013 et compte se lancer dans un nouveau pays.

JDN. Vous aviez déjà levé 2 millions d'euros il y a deux ans. Qu'est devenu Greenweez aujourd'hui ?

portrait romain roy275
Romain Roy, cofondateur de Greenweez © S. de P. Greenweez

Romain Roy. Greenweez est le leader de l'e-commerce français spécialisé dans la distribution de produits dédiés à la "vie saine" au sens large.  Nous disposons d'un catalogue de 35 000 références réparties de manière homogène entre les catégories de produits, qu'il s'agisse d'épicerie, de produits dédiés au bien-être, aux enfants ou encore de cosmétiques. Nous avons réalisé 12 millions d'euros de volume d'affaires en 2012 et nous en visons 25 pour 2013, avec un panier moyen stable proche des 60 euros.

 

Vous annoncez une levée de fonds de 3 millions d'euros. A quoi vous servira ce financement ?

Nous souhaitons industrialiser notre modèle en élargissant davantage notre catalogue pour cibler le marché de masse. L'idée est de renforcer notre position en France en misant sur une certaine agressivité dans nos prix et de lancer Greenweez dans un nouveau pays européen en 2013. Il peut s'agir de l'Allemagne ou au Royaume-Uni mais sur ce sujet, notre décision n'a pas été arrêtée. Nous réfléchissons également à lancer des offres par abonnement et nous recruterons une quinzaine de collaborateurs cette année.

 

Qui sont vos investisseurs ? Qu'en est-il de votre rentabilité ?

"Notre rentabilité est prévue pour le second semestre 2013"

Nous avons réalisé cette augmentation de capital auprès de notre actionnaire historique A Plus Finance, de Promelys Participations et de différents business angels. Mon cofondateur et moi-même gardons le contrôle de la société.

Notre rentabilité est prévue pour le second semestre 2013 mais s'est constamment améliorée au cours des deux dernières années. Nous sommes dans un marché dans lequel il est compliqué de mettre en place une offre avec autant de références dans des univers si différents et ce, tout en gardant une cohésion de notre offre. C'est là notre principale valeur ajoutée.


Quelle est votre particularité ? Quels sont vos autres projets ?

Nous avons une approche axée sur la rentabilité et une forte culture de la précaution dans notre développement. Notre atout est également marqué en matière  de référencement naturel du fait de la largesse de notre catalogue, nous permettant ainsi d'avoir une audience de 500 000 visiteurs uniques par mois. Notre positionnement se veut également éthique, puisque nous avons mis en place un système de redistribution de revenus à des associations ou ONG.

Nous allons bientôt nous pencher sur l'expérience des consommateurs qui visitent notre site marchand et leur proposer des outils de middle office pour leur simplifier l'accès à l'information, par exemple grâce à la création de filtres.


Ingénieur Supélec, Romain Roy débute sa carrière à la fin des années 90 chez ISDnet puis rejoint Cable&Wireless. En 2003, il lance G3net, une société spécialisée en VoIP, qu'il revend à RISC en 2007 chez qui il restera en tant que directeur commercial. Avec Carl de Miranda, il fonde Greenweez en 2008.

Annonces Google