Shopzilla vendu 165 millions de dollars à une société d'investissement

Scripps se sépare de son comparateur de prix, six ans après l'avoir acheté trois fois plus cher.

Le comparateur de prix Shopzilla change de main. Scripps, son propriétaire depuis six ans, a annoncé le 29 avril qu'il le cédait à la société d'investissement Symphony Technology Group. Celle-ci versera 165 millions de dollars, dont 150 lors de la finalisation de la transaction, qui doit avoir lieu le 31 mai.

Le groupe média Scripps vend Shopzilla trois fois moins cher que ce qu'il avait payé pour l'acquérir début 2005. Il avait alors déboursé 525 millions de dollars pour s'offrir l'éditeur américain du comparateur de prix né en 1996. A l'origine, la société n'avait pas de sites mais fournissait aux marchands en ligne des outils d'analyse. Quelques mois plus tard, fin 2005, elle s'attaquait à l'Europe en ouvrant des sites en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, où se trouvent ses bureaux européens.

En France, Shopzilla possède deux comparateurs de prix. Outre le site éponyme en .fr, elle a lancé PrixMoinsCher.com, qui fait partie des tous premiers comparateurs en France. En décembre dernier, ce site se classait deuxième du secteur, derrière LeGuide.com mais devant Ciao, Twenga et Kelkoo (Lire "Le top 5 des comparateurs de prix", du 15/02/11). PrixMoinsCher.com et Shopzilla.fr ont attiré respectivement près de 5,5 et 3 millions de visiteurs uniques en mars. Il y a quelques mois, Shopzilla a également lancé en Europe son site marchand Beso.

En 2010, Shopzilla a renoué avec la croissance, avec un chiffre d'affaires en hausse de 6 % et un résultat net gagnant 26 %. La société a généré 9 % des revenus de Scripps, soit 186 millions de dollars environ. 

Chiffre d'affaires / Résultat net