Yes I Bank va investir 400 000 euros de "¥€$" dans 10 start-up e-commerce

La plateforme qui rémunère l'activité Web des internautes va investir avec sa monnaie virtuelle auprès de jeunes e-boutiques sélectionnées par le public puis par un jury de professionnels.

Le service en ligne Yes I Bank a lancé en avril 2012 une plateforme rémunérant les internautes en "¥€$" pour diverses actions effectuées en ligne (visiter un site web, regarder une vidéo, liker une page fan sur Facebook, suivre quelqu'un sur Twitter, télécharger une application, faire un achat...). Les internautes peuvent ensuite dépenser cette monnaie virtuelle, par exemple sous forme de coupons de réduction. Pour se faire connaître, Yes I Bank lance un fonds d'investissement de 100 millions de ¥€$ (soit 400 000 euros au "cours actuel"). Des tickets de 1 million de ¥€$ (donc 40 000 euros) seront investis dans 10 start-up de vente en ligne de produits ou de services, en contrepartie non pas d'actions mais de valeur marchandise, trafic par exemple.


Les dossiers de candidature sont à télécharger sur le site de Yes I Bank. Pour élire les lauréates, la société soumettra d'abord les start-up candidates au vote du public du 4 au 25 juin. Les 20 premières seront ensuite départagées, le 26 juin, par un jury constitué de Philippe Collombel (Partech), Matthieu Baret (IDInvest), Marc Oiknine (Alpha Capital), Géraldine Lemeur (LeWeb), Gilles Babinet (CaptainDash, Eyeka ...), Sacha Doliner (Axiatel, Isai), Catherine Barba (Digital Commerce Factory, Malinea), Marc Menasé (Meninvest), Emery Doligé (Vanksen), Marc-Olivier Fogiel (Europe 1), Maxime Barbier (MinuteBuzz) et Flore Fauconnier (Journal du Net). Résultats le 27 juin.

Monnaie virtuelle / Fonds d'investissement