Zalando lève 40,7 millions d'euros de dette

L'e-commerçant allemand va pouvoir financer son expansion internationale et ses nouveaux centres logistiques, ceci sans diluer ses actionnaires.

Zalando lève 40,7 millions d'euros de dette auprès de Commerzbank, Sparkasse Mittelhüringen et la banque d'Etat KfW Bankengruppe. Il n'est pas illogique que l'e-commerçant de mode allemand ait besoin de cash : en 2011, en dépit de ses 510 millions d'euros de chiffre d'affaires, il avait enregistré des pertes opérationnelles, imputées à sa forte croissance et à sa rapide expansion internationale (lire l'interview de sa DG France : '"Zalando a engrangé au moins 120 millions d'euros en France en 2011", du 01/06/2012). Les fonds levés vont lui permettre de couvrir ses coûts opérationnels quotidiens ainsi que ses projets d'infrastructure, parmi lesquels l'extension de son centre logistique d'Erfurt (78 000 mètres carrés) et la création d'un nouvel entrepôt à Mönchengladbach (75 000 mètres carrés), près de la frontière néerlandaise.


Pourquoi Zalando opte-t-il pour un financement par emprunt que par capitaux propres, comme lors de ses précédents tours de table ? Soit le site marchand a du mal à attirer de nouveaux investisseurs, soit il ne souhaite pas diluer les parts des actionnaires existants, soit il veut doper le rendement des fonds investis en prévision d'une future introduction en Bourse ou d'une revente. Ses actionnaires sont Rocket Internet (qui détient 44% de son capital), Holtzbrinck Ventures, Tengelmann Ventures, la banque d'investissement Kinnevik, DST Global ainsi que JP Morgan et Quadrant Capital Advisor.

Zalando / Capitaux propres