L'administration se passe des professionels pour l'e-mailing

Dolist constate que le secteur public investit peu dans l'e-mailing.

Dans une enquête sur les usages de l'e-mailing dans le secteur public, Dolist et l'Observatoire des Territoires Numériques (OTEN) révèlent que 69 % des personnes responsables interrogés réalisent des campagnes d'e-mailing pour promouvoir des évènements, 67 % envoient des lettres d'informations, et 40% effectuent des enquêtes.

 

Cependant 41% n'effectuent aucun test pour vérifier la délivrabilité des e-mails et 17% d'entre eux ne mesurent pas l'impact de leurs campagnes. 25% seulement font appel à des solutions professionnelles, et 24% considèrent qu'ils ne disposent pas de ressources suffisantes en interne, alors que 70% estiment que c'est un canal de communication efficace.

CANAL +