Ils ont brûlé les livres, ils brûleront un jour les ordinateurs...et les smartphones !

Le slogan du premier clip publicitaire de Club-Internet, "le club le plus ouvert de la planète", a marqué les esprits : il osait positionner sur un même plan l’Internet et le Livre, menaçant Internet d’autodafé.

Cette conviction venait de la passion nourrie par les équipes de Club pour le caractère libre, voire libertaire du réseau. Alors que l'on me demandait souvent à quoi servait un email, il semblait « évident » que si tous les citoyens pouvaient accéder à un tel medium, la connaissance serait plus largement partagée, l'intelligence individuelle et collective renforcées, l'ouverture d'esprit et la tolérance également et au final le monde s'améliorerait...
 
La montée en puissance de l'ADSL et l'arrivée de Google ont finalement permis l'avènement d'un Internet généralisant l'accès à la connaissance et provoquant la numérisation des medias traditionnels (y compris la télévision)... Les années 2000 furent également l'ère du développement du e-Commerce : la vitesse des réseaux fournissait enfin une convivialité suffisante pour faciliter la consommation et le marketing.
 
La croissance du nombre d'utilisateurs des réseaux sociaux et des ventes de Smartphones permettent une nouvelle vague d'innovations et de progrès pour la société : l'information et l'opinion sont desormais « créées » et propagées par les internautes. Ceux-ci peuvent fomenter des mouvements de masse via ces réseaux comme ils l'ont montré lors  « du printemps du jasmin ».  
 
Le prix abordable des Smartphones a considérablement accéléré la démocratisation de l'accès à l'Internet: alors que près de 50% des foyers occidentaux n'avaient pas d'accès haut débit à l'Internet, quasiment tous les consommateurs peuvent aujourd'hui s'équiper de mobiles à hauts débits , tablettes, wifi ou 3g.
Les pays émergents voient la pénétration du mobile exploser, 5% pour l'Inde mais plus de 40% pour la Russie, le passage aux Smartphones se faisant plus rapidement qu'en Occident.
 
Plus de consommateurs pour plus d'usages : L'Internet devient, enfin et vraiment, un outil disruptif, une opportunité inégalée depuis la Renaissance, d'offrir à chacun une voix, une parole et un rôle dans l'agora virtuelle qui forge désormais l'opinion.
 
Reste le défi de conserver ses capacités de discernement, de jugement et d'éviter les dérives populistes : Le roi Salomon, dit-on, suppliait l'Eternel de lui accorder un coeur intelligent... Il y a une Application pour ça?

Autour du même sujet