Le f-commerce, favorise le marketing de la recommandation !

Je dois avouer qu’il m’arrive parfois d’être surpris, voir agacé, face aux propos tenus par quelques uns sur le f-commerce, car leurs certitudes s'appuient... sur pas grand chose!

Comme vous n’aurez peut être pas le temps de lire cette chronique jusqu’au bout, commençons par la conclusion:
Ceux qui ne croient pas au  f-commerce aujourd’hui, ressemblent beaucoup à ceux que l’on croisait dans les années '90 et qui ne croyaient pas au e-commerce, ceux là même que l’on entendait ricaner il y a 3 ans quand on leur parlait de m-commerce
 
Développons un peu.
De quoi parlons nous quand nous évoquons la notion de f-commerce?
S'agit-il d'ouvrir une boutique sur Facebook reproduisant tout ou partie de son catalogue, incluant panier et système de paiement sur Facebook?
C’est généralement ce à quoi les Cassandres du f-commerce réduisent leur conception du sujet.
Alors que le véritable enjeu est tout autre :  mettre en place tout ce qui favorisera le levier marketing le plus puissant qui soit, le marketing de la recommandation!  «  La recommandation d’un produit, un commentaire positif, un Like, peut multiplier par 4 les intentions d’achats »  (sources: Nielsen 2010)

Le Social Commerce, et plus simplement le f-commerce, sont des éléments tactiques de cette stratégie qui vise à amplifier l’engagement de sa communauté. 
 
Les poupées Russes: Tout est dans Tout… et réciproquement!
Petit rappel : Le Social Commerce est l’un des leviers de toute bonne stratégie de Social Media Marketing. Le f-commerce est quant à lui l’une des composantes de toute bonne stratégie de Social Commerce.
Et enfin, ouvrir et animer une boutique sur Facebook n’a d’autre ambition que d’être l’une des étapes de votre stratégie F-commerce.
Bien sur, Si je voulais refermer la boucle comme il se doit, je terminerai en rappelant que le Social Marketing n’est lui même que l’un des leviers de toute stratégie digitale efficace et équilibrée (relisez à l’envers ou la tête en bas et ça marche aussi!)
 
Une boutique sur Facebook n’est donc pas un nouveau canal de distribution, ni un nouveau terminal de paiement, mais bel et bien un nouvel outil marketing qui viendra initier ou compléter votre "mix social-marketing" et plus particulièrement votre "mix social-commerce"

Une boutique sur Facebook vous permettra avant tout de générer du trafic sur votre site web, de recruter des fans, d’animer votre communauté et de générer de l’engagement, de l’interaction, de la viralité autour de vos produits, de votre marque.
Enfin, une boutique sur Facebook vous permettra de récompenser vos Fans, accompagner un lancement, créer l’événement.
Si l’on admet que le marketing de la recommandation est le levier le plus puissant, alors créer de « l’engagement » autour de votre marque, de votre offre doit bien devenir votre priorité et la véritable finalité de toute stratégie Social Media Marketing.
Une F-boutique est un puissant outil marketing, un véritable booster de trafic, d’engagement, de viralité… qui contribuera fortement à ce marketing de la recommandation.
Mais savez-vous que l’on peut aussi faire du F-commerce sans même avoir de boutique sur Facebook, ni même de page Fan?
Il suffit de faire en sorte que votre site devienne Facebook Friendly (i.e. OpenGrah2 + Plugin sociaux + Facebook connect). Votre site Web est votre principal actif digital. Une bonne socialisation de votre site vous permettra, là encore, de favoriser le « marketing de la recommandation ». Le F-commerce ça commence par là.
Mais nous en reparlerons dans une prochaine chronique si vous le voulez bien.

 

Autour du même sujet