Vous téléchargez ? Mais savez-vous en quoi consiste cette opération ?

Le téléchargement, tout le monde en parle mais beaucoup oublient le véritable sens du terme. Que vous pensiez être incollable sur ce thème ou au contraire si le téléchargement est quelque chose de très vague pour vous et bien cette chronique vous est destinée.

J’étais en train de concocter une petite chronique (qui suivra celle-ci) portant sur les différentes formes de téléchargement d’œuvres intellectuelles (film, musique, logiciel …) et les solutions pouvant être apportées pour ralentir l’engouement du téléchargement illégal.

Je souhaitais y faire figurer une définition correcte du terme téléchargement, réflexe, je réponds par mon savoir plus ou moins bien fourni puis je finis par demander à Google pour voir si je n’ai pas oublié de choses importantes. Et là, surprise j’ai du mal à trouver une définition correcte qui couvre pleinement le terme, j’ai donc modifié mes projets et décidé de rectifier cela en apportant ma définition au mot téléchargement !
Wikipédia est habituellement un outil redoutable, mais cette fois, sa réponse ne répond pas totalement à mes attentes et me laisse quelque peu perplexe.
En informatique, le téléchargement est l’opération de transmission d’informations, programmes, données, images, sons, vidéos d’un ordinateur à un autre par le biais d’un canal de transmission, en général l'Internet ou un intranet.

En télécommunications, le téléchargement est l'opération d'échange de données numériques entre un client et un serveur. De nos jours, la notion de téléchargement est très maladroitement associée, par abus de langage, uniquement aux téléchargements de fichiers stockés sur disque dur, après un passage par la mémoire vive des ordinateurs.

Le téléchargement c’est donc un échange de données entre plusieurs appareils par un canal de transmission. Mais quel canal ?

Pour télécharger, on peut utiliser un canal « physique », comme un câble USB, Ethernet, fibre optique ou autres. Les données vont circuler entre les appareils par les câbles qui les relient. Ensuite, on retrouve le téléchargement « dans l’air », on échange des données par des ondes tel que le Bluetooth ou encore l’infrarouge, mais aussi le WiFi.  Et concernant la radio dans la voiture peut-on parler de téléchargement ? Oui, il y a échange de données par un canal de transmission donc on peut parler de téléchargement !
Et pour terminer le téléchargement « par internet », c’est un cas un peu complexe, sachez que quand un internaute surf sur le web, le navigateur (Mozilla Firefox, safari, Google chrome) télécharge du texte et des images, pour les afficher sous forme de pages web depuis le serveur ou est hébergé le site web. Donc finalement, le simple fait d’utiliser internet est apparenté à du téléchargement.

Sur Internet, il existe de nombreuses autres formes de téléchargements

Le téléchargement direct ou en anglais, « direct download », qui est un téléchargement depuis un serveur vers vous, le client. C’est le type de téléchargement le plus utilisé, la navigation sur internet est du téléchargement direct, car les pages affichées sont préalablement téléchargées sur le serveur.

Mais aussi la lecture en continu, en anglais « streaming », qui est une application moderne du téléchargement. Toujours en passant par un serveur, visualiser une vidéo depuis un site internet est une forme de téléchargement.

Tout comme le pair à pair, en anglais peer-to-peer (P2P), échange de données entre plusieurs ordinateurs qui ont un double rôle de clients et de serveurs. Le concept, d’abord télécharger de l’information (vous êtes alors le client), puis dans un second temps la partager avec les autres membres connectés qui souhaitent la consulter (vous devenez le serveur) !

Quels sont les deux sens de téléchargements ?

On trouve, le téléchargement en sens descendant (en anglais download), correspondant à la réception de données par le réseau, appelé par abus de langage «téléchargement». C’est le cas quand vous êtes client et que vous recevez des informations depuis un serveur.

Et le téléchargement en sens montant (en anglais upload)(et en français, téléversement), correspondant à un envoi de données vers le serveur par le réseau. Quand un site web est interactif, le fait de cliquer sur un bouton va générer une action et provoquer un téléversement vers le serveur.

Ce qu’il faut retenir

Le mot téléchargement est quotidiennement déformé de sa signification première, qui est, l’échange de données entre plusieurs appareils via un canal de communication. Ce canal peut être l’air et donc les ondes, le cuivre ou le verre pour la fibre optique, mais aussi internet qui est aujourd’hui le canal le plus emprunté.

Il existe deux sens de circulation de l’échange, la réception appelée par abus de langage téléchargement, et l’envoie appelé téléversement.

Vous l’aurez sans doute compris, le concept de téléchargement nécessiterait l’emploi de 3 mots différents pour être parfaitement clair, or en Français il n’en existe que 2 voir un seul, le mot téléversement étant uniquement utilisé par une minorité de personnes.

Autour du même sujet