Le Point catholique, première des nouvelles extensions

L'arrivée de nouvelles extensions sur Internet n'est plus très loin. L'ICANN, le régulateur du nommage sur le Web, vient d'annoncer la validation des 27 premiers dossiers. Le tout premier est le .catholique en caractères chinois demandé par le Vatican.

La nouvelle ère du Net se fait de plus en plus proche. Les premières validations de candidatures pour l'attribution d'une nouvelle extension sont annoncées aujourd'hui (vendredi 23 avril 20413) par l'ICANN, l'organisme de droit californien en charge du nommage Internet à l'échelle planétaire.
Cette étape est décisive car elle ouvre la voie à l'activation sur Internet des extensions concernées. Toutes sont des "IDN", c'est à dire des extensions en caractères non latins. On trouve ainsi des extensions en arabe, en cyrillique, en chinois et même une en caractères allemands accentués.

Face au nombre total de dossiers reçus (un peu plus de 1900, dont plus d'une centaine en caractères non latins), l'ICANN a attribué un numéro de file d'attente à chacun afin de pouvoir organiser leur traitement.
Les 27 validés l'ont été par ordre de numéro. Les gestionnaires des extensions correspondantes devraient donc logiquement être les premiers à signer leur contrat de gestion avec l'ICANN, sorte de concession attribuée pour exploiter ce bout de l'Internet que représentera l'extension en question.

Le Vatican en premier

Le dossier numéro 1 n'est autre que le .catholique en caractères chinois, qui a été demandé par le Vatican ! Un autre .catholique, également demandé par le Vatican mais cette fois en caractères arabes, porte le numéro 25 et a également été validé dans ce premier lot.
Verisign, la société qui gère le .com, a obtenu le sésame pour la création d'un .com en hindi, d'un .com en chinois et d'un .net en caractères chinois.

Amazon a 3 dossiers dans ce premier lot : le .amazon, le .store et le .fashion en japonais. L'américain Wal Mart a obtenu une extension en chinois dont la signification approximative est "magasin numéro un".
Parmi les autres dossiers validés, on trouve un .online et un .site en cyrillique, un .net en arabe, un .website en chinois ou encore d'un .monde en chinois.

Autour du même sujet