Le consommateur est un média à part entière !

En comparant les études Nielsen "Global Trust in Advertising" de 2007, 2009 et 2012 on constate que les avis donné par nos proches et ceux lus en ligne ont pris une place gigantesque dans la relation marque-consommateurs.. Au détriment de canaux et médias plus traditionnels.

Le bouche à oreille, ou plus globalement les avis donnés par les proches et ceux lus en ligne sont les "messages commerciaux" auxquels les consommateurs font le plus confiance... et de loin !
Avec respectivement 92 % et 70 % ils devancent en 2012 le contenu éditorial tel que les articles de presse qui avec 58 % de confiance accordée par les consommateurs est le 3ème support le plus performant.

Logique me direz-vous ! Et bien pas tant que ça...

Si l'on compare, les résultats de ces études Nielsen en 2012, 2009 et 2007 nous pouvons constater que les recommandations de consommateurs étaient certes déjà en 2007 le principal élément de confiance. Mais il était reconnu comme tel à 78% "seulement". Ce qui nous donne une augmentation en 5 ans de 14 points !

Cette part croissante prise par les avis consommateurs concernant les informations glanées et cherchées par les acheteurs potentiels a par contre était faite au détriment des supports plus classiques.
Ces supports illustrent les messages descendants (de la marque vers le consommateur) qui sont de moins en moins efficaces et surtout de moins en moins perçus comme élément de confiance par les consommateurs.
Les sites de marques qui atteignaient en 2009 un pic de confiance de 70 %, sont en 2012 repassés sous les 60 % (niveau de 2007).
Les autres supports, sans les détaillés, suivent la même tendance qui illustre le fait que les consommateurs sont aujourd'hui un média à part entière qu'ils créent et consultent à la fois.
Toute la question est donc de les écouter mais aussi de leur faciliter la prise d'information pour qu'ils puissent à leur tour émettre en connaissance de cause.

Autour du même sujet