Recrutement e-commerce : 5 conseils pour attirer les meilleurs talents Web

L'e-commerce attire beaucoup de profils : le dynamisme du secteur et les croissances à 2 chiffres (+ 14 % de C.A. sur le 1er trimestre 2013 selon la FEVAD) ont définitivement donné envie aux talents du Web de passer chez l'annonceur. Voici quelques conseils pour maximiser ses chances de recruter les meilleurs talents.

http://www.journaldunet.com/business/pratique/dictionnaire-economique-et-financier/15136/retour-sur-investissement-definition-et-calcul.html
Les offres d'emploi dans l'e-commerce fleurissent. Mais le e-marchand cherche avant tout le fameux mouton à cinq pattes : s'il recherche un webmarketeur, il souhaitera qu'il puisse gérer le community management, s'il recherche un intégrateur web, il souhaitera qu'il dispose de compétences webdesign. Bref, l'e-marchand aime avant tout la polyvalence, mais pour pouvoir trouver sa perle rare, il faut y mettre les moyens, voici donc 5 conseils simples à mettre en place pour réussir votre recrutement e-commerce.

1/ Rédiger une offre d'emploi qui donne envie… autant que vos fiches produits !

Amis e-marchands, je sais que vous avez peu de temps : entre la préparation des soldes, le point avec le comptable, le fournisseur référencé il y a un mois qui ne donne plus de nouvelles, votre agence SEM qui vous annonce une baisse de ROI exotique … difficile de sortir la tête de l'eau, et de prendre le temps de bien vous concentrer sur cette rédaction de fiche de poste.
Et par facilité, vous copiez coller une annonce prise au hasard et en modifiez à peine le contenu. Ceci est mal : aucune personnalisation, aucune information sur la philosophie de l'entreprise, ni sur l'équipe en place.
Lorsque vous rédigez une fiche produit, vous respectez scrupuleusement les règles SEO (contenu original, nombre de fois qu'apparait le mot clé etc), pour une offre d'emploi c'est exactement pareil.

Les ingrédients nécessaires pour une annonce efficace

  • un titre complet avec 4 à 5 mots clés ("Webdesigner confirmé secteur e-commerce H/F" sera préféré à "Webdesigner H/F", le mot clé "e-commerce" est beaucoup recherché sur les moteurs emploi),
  • une introduction qui fait rêver sur votre entreprise : vous n'avez peut-être pas la déco de Google ni la cantine de Criteo, mais vous avez sûrement des éléments qui valorisent votre société (parcours du fondateur, position de futur leader sur votre secteur, partenariats clés avec de grandes marques etc), il faut les mettre en avant car les candidats prêtent beaucoup d'attention à l'environnement de l'entreprise,
  • des informations sur l'équipe en place : "au sein d'une équipe de 5 personnes : un développeur confirmé, un intégrateur, un traffic manager senior et un rédacteur web en contrat pro, vous travaillerez sous la responsabilité du responsable e-commerce"…
  • préciser des infos sur le salaire : on connait tous les salaires du marché, et on tombera rarement sur un profil à compétence égale à -20% par rapport aux salaires moyens pratiqués dans la région, et si c'est une information sensible pour vous, communiquez un "Package : à partir de 35kE ou plus selon profil", cela permet au moins de situer la rémunération et de laisser une ouverture concrète,
  • osez l'annonce décalée : nous l'avons testé sur E-Works à plusieurs reprises pour différents clients recherchant des profils atypiques (un exemple ici) et les retours sont excellents et très qualifiés en terme de candidatures

2/ Diffuser votre annonce auprès de votre base client via e-mailing

Savez-vous qu'il est possible qu'un de vos clients, ayant déjà commandé sur votre boutique en ligne, soit recherche active d'un poste. Il est peut-être même développeur Magento, il apprécie votre entreprise, en atteste ses 5 étoiles sur son dernier avis client Trustpilot car ses commandes ont toujours été livré en temps et en heures. Et savez-vous combien il est difficile de recruter ce type de profil par les voies classiques ? Il serait dommage de se fermer une si belle porte !

De la même manière que la cooptation permet à vos collaborateurs de vous recommander d'autres personnes de leur réseau ou entourage, l'e-mailing permet de solliciter ceux qui vous connaissent déjà, car ils ont acheté vos produits. Si vous vous y prenez bien avec une campagne e-mailing originale et décalée, en prévoyant par exemple un message en 2 parties (partie 1 : "Si vous cherchez un job"… partie 2 : "Sinon on vous offre un code promo -10%"), cette campagne ne vous coûtera qu'un faible taux de désinscription et très peu de signalement en courrier indésirable.

3/ Publier l'annonce sur une rubrique "Offres d'emploi" au sein de votre boutique

Ceci est le b.a-ba mais beaucoup d'entreprises l'oublient : pour certaines sociétés e-commerce, le volume de CV reçus par leur rubrique emploi est conséquent. En effet, même constat que votre base e-mailing, un internaute connecté sur votre site et qui consulte plus de 2 pages, a généralement un intérêt pour vos produits. Il se peut que par le plus grand des hasards, ce soit en plus un professionnel du web en simple veille voire en recherche active. Alors, avant même de poster votre offre sur les différents jobboards, diffusez-là sur votre boutique dans une rubrique Emploi prévue à cet effet.
Et profitez-en pour demander à votre community manager de la partager de temps à autres à vos différentes communautés. 

4/ Acheter quelques mots clés sur Google Adwords !

Nous revenons donc sur le fait que votre agence SEM vous a annoncé une baisse de ROI… plutôt que d'entrer en conflit avec elle la veille des soldes, profitez-en pour négocier une campagne de mots clés pour l'offre à pourvoir ! 
C'est comme cela que beaucoup de moteurs emploi procèdent pour générer du trafic chez eux.
Vous pouvez par exemple investir un petit budget sur 2 semaines à 1 mois en achetant des mots clés très précis, qui vous génèreront du trafic qualifiée sur votre offre et ceci à coût abordable. Ceci aura pour effet de vous amener des CV ciblés sur votre région, en parallèle des CV reçus grâce aux plateformes de recrutement.
Voici quelques exemples de mots clés déclinables pour tout type de poste : "webdesigner caen", "webdesigner calvados", "webdesigner 14", puis des déclinaisons avec "emploi + mots clés", "offre + mots clés", "annonce + mots clés" etc. 

5/ Se rendre aux évènements e-commerce… in real life !

Le recrutement web fonctionne plutôt bien, mais quand ce n'est pas suffisant, il devient nécessaire de sortir de ses bureaux pour rencontrer des gens du métier, et croiser peut-être votre future recrue ! Les évènements contenant le mot clé "e-commerce" se multiplient : salons (E-Commerce, B-Ecommerce, T2M etc), petits déjeuners, networking, soirées… tout est prétexte pour croiser du monde. La plupart des gens qui s'y rendent occument des postes dans la vente en ligne, en agence e-commerce ou sont de simples curieux manifestant un vif intérêt pour l'e-commerce.

Pour réussir vos approches, n'hésitez pas à vous rendre aux ateliers ou conférences spécialisées dans la compétence que vous recherchez : vous n'aurez plus qu'à sauter le pas et parler à un maximum de personnes présentes, en leur demandant un avis sur la solution proposée ou le thème traité par le conférencier.
Cette technique vous paraît peut-être "so web 1.0" mais elle a fait ses preuves et reste encore fréquemment utilisée par les recruteurs d'aujourd'hui à la recherche du mouton à cinq pattes.

Autour du même sujet