Le monde de la distribution bientôt bouleversé par un phénomène insolite : la Cashmob !

Sur www.ideesdebiz.fr, je cherche des business innovants pour inspirer au mieux les entrepreneurs d'aujourd'hui et de demain. Dans cette chronique, j'aimerais vous parler de la "Cashmob", un phénomène insolite et une petite révolution dans le monde de la distribution.

Apparue pour la première fois aux USA en 2011, à l'initiative d'un bloggeur, la "Cashmob" est devenue une véritable tendance, qui commence seulement à traverser les frontières pour arriver jusqu'à nous.

De quoi s'agit-il ?

A l'image des célèbres "Flashmob", ces regroupements d'individus qui ne se connaissent pas, effectuent des chorégraphies surprises devant des passants amusés, puis disparaissent en un éclair, la "Cashmob" a été conçue quand à elle pour les petits commerçants.Le constat ne date pas d'hier, les acteurs de la grande distribution ont certes permis d'apporter un large choix de produits, ainsi qu'un certain confort d'achat aux particuliers, mais tout ceci au détriment des petits commerçants indépendants. Déçu de voir les clients fuir le caviste du quartier pour acheter leurs vins dans les grandes surfaces, un bloggeur américain à lancé au travers des réseaux sociaux, un appel à se retrouver nombreux chez ce caviste à une date et une heure précise. Le résultat a été fulgurant : plus de 100 personnes ont répondu à l'appel, et plus de 100 bouteilles ont été vendues. Faisant ainsi largement le chiffre d'affaires du petit commerçant pour les mois à venir. La "Cashmob" été née...

Le principe ?

L'organisateur de la Cashmob choisit un magasin à booster. Il rassemble alors, via internet, un maximum de personnes tout en prévenant à l'avance le magasin sélectionné. Au même titre qu'une chorégraphie bien rôdée, les futurs clients (participants Cashmob) se mettent d'accord sur une somme à dépenser (10 à 20 €). L'occasion de faire du shopping, d'échanger en toute convivialité tout en sauvant un petit commerçant. La Cashmob relève bien évidemment d'une démarche solidaire, qui donne également un nouveau sens à l'acte d'achat.

Qu'en pensez-vous ?

Autour du même sujet