Le Numéro Court, l'avenir du Numéro Spécial ?

Le Numéro Court - type 3BPQ - est une forme de Numéro Spécial. Retour sur un outil de communication encore mal connu.

Le Numéro Court est un numéro comportant entre 2 et 6 chiffres et n’étant pas conforme à la recommandation E.164 de l’UIT (Union Internationale des Télécoms) relative au « plan de numérotage des télécommunications publiques internationales". En d’autres mots, cela signifie que le Numéro Court n’adopte pas le format habituel des numéros (préfixe, etc.). Et en effet, on trouve, parmi les Numéros Courts, celui des pompiers ou des services de renseignements.
Si certains numéros sont réservés à des activités spécifiques – tel le numéro de la police – les numéros de la forme 3XXX (dite « 3BPQ ») sont libres d’accès.

Le Numéro Court, une ressource rare

L’Autorité des télécoms, l’ARCEP, gère les ressources rares des télécommunications. Les numéros de téléphone, comme les fréquences radio, sont limitées et présentent une certaine rareté. A l’ARCEP de réguler ces ensembles et d’anticiper les éventuels manques.
Les Numéros Courts sont « plus rares », si l’on peut dire, que les numéros à 10 chiffres. Et pour cause, le stock de tels numéros est inférieur à 1 000.

La redevance ARCEP

Disons-le tout de suite : le ticket d’entrée est élevé, puisqu’il faudra débourser 40 000 € au titre d’une redevance payable à l’ARCEP. C’est le prix fixé actuellement, qui pourrait d’ailleurs évoluer (cf. Article R20-44-32 du CPCE).
Mentionnons également des frais liés à l’hébergement même du numéro court, à rajouter à cette somme, bien qu’ils soient très inférieurs à elle. L’utilisation de ce type de numéros est donc réservée à une certaine catégorie d’organisation.

Les numéros mutualisés

Les numéros mutualisés sont des Numéros Courts partagés par plusieurs acteurs, qui se répartissent les coûts. Ainsi, à titre d’exemple, le numéro de recrutement de l’Armée de Terre, le 3240, n’ouvre l’accès au service qu’après prononciation des mots « Armée » + « de » + « Terre » (ou leurs éventuelles variantes). Ce numéro n’est en effet pas utilisé seulement par l’Armée de Terre, la reconnaissance vocale permettant d’orienter l’appelant vers la bonne structure.
Cette solution intermédiaire (mutualiser un numéro) fait baisser drastiquement le coût du numéro, puisqu’il est partagé par plusieurs acteurs.

     

Autour du même sujet