Le marketing d’influence est le nouvel Eldorado : qui va mener la ruée vers l’Or ?

Dans cette chronique en deux parties, nous allons couvrir le développement du marketing d’influence sur les réseaux sociaux et expliquer comment être parmi les premiers à en capturer le potentiel.

Cette première chronique expliique pourquoi le marketing d’influence va bénéficier d’une forte croissance des investissements des marques dans les prochaines années en devenant un élément clé de leur stratégie de communication.

Certains disent que l’influence est le prochain Eldorado. Devons nous en être surpris ? Je me souviens que déjà en 2013 Raymond Morin annonçait dans ses prédictions de nouvelle année que « 2013 serait l’année de l’influence ». Un an plus tard, cette affirmation est en train de devenir une réalité aussi en France. Les sollicitations envers notre plateforme sont en train d’exploser : le marketing d’influence est en train de prendre une nouvelle dimension. Les pionniers des RPs Digitales ont posé les bases de la discipline et continuent à innover. Mais récemment, j’ai aussi eu des discussions passionnantes avec des Directeurs de la Stratégie de grandes agences de communication et avec des CMOs de grandes marques. L’influence sociale arrive sur le carnet de route des marques. 

Je n'en suis pas surpris. Les choses devaient changer, et voilà pourquoi : 

L’investissement marketing sur les réseaux sociaux n’est pas en ligne avec l’impact potentiel

L’investissement sur les réseaux sociaux est encore spectaculairement bas en proportion de son impact potentiel sur les consommateurs. Alors que ceux-ci considèrent le contenu social comme la source la plus fiable de contenu (après la famille et les amis), les budgets de marketing sur les réseaux sociaux restent incroyablement bas.
Une étude de 2013 (2) estimait que les réseaux sociaux représentaient en moyenne seulement 10 % des budgets de communication digitale !



La dépense de marketing sur le web social est excessivement concentrée sur les grands réseaux, en particulier sur Facebook.  

N’est-il pas absurde que 75 % des budgets de marketing sur les réseaux sociaux soient investis chez Facebook and Twitter? Il est vrai que ces deux plateformes sont des immenses générateurs de trafic, mais elles ne sont certainement pas le seul endroit où du contenu est partagé et où l’influence a lieu.
Demander l‘avis de vos proches n’est pas toujours le meilleur moyen d’obtenir un avis sur une service ou un produit. 140 caractères ne permettent pas de développer un argument très structuré.
Les influenceurs utilisent une combinaison bien plus riche de canaux pour publier leur contenu : les blogs en particuliers et de plus en plus des plateformes de contenu ouvertes telles que Quora, Pinterest ou Instagram. Il est temps pour les marques de le prendre en compte.

  

Cela laisserait donc seulement 0,6% des budgets de marketing digital pour le marketing d’influence…. Certaines marques sont clairement en train de se poser la question de savoir si elles dépenses bien leur ressources à bon escient  et certains audacieux reconnaissent que l’avantage du premier entrant ne durera pas éternellement !

C’est pourquoi je ne suis pas surpris que
  • l’investissement dans les réseaux sociaux en général continue à augmenter
  • le poids du marketing d’influence dans les budgets explose car c’est là où les marques peuvent obtenir le plus fort retour sur leur investissement 

Dans la deuxième partie de cette chronique, nous verrons quelles sont les principaux défis de l’exécution de stratégies d’influence et comment y faire face.

Facebook / Réseaux sociaux