Darwin, anthropologue, coach en transformation digitale

Les entreprises leaders en leur domaine proposent des offres innovantes, des modèles de distribution inédits, une capacité d’alignement de leur organisation sur les parcours clients cross-canal. La rapidité de changement devient vitale. Un rêve inaccessible ?

La transformation digitale, ce nouvel animal

La transformation digitale, c’est avant tout une ambition : tirer profit du digital pour enchanter la relation client, innover en matière de produits et services afin de générer de nouveaux revenus.
C’est aussi un moyen : la capacité de l’entreprise à gérer l’adaptation de l’organisation et délivrer une performance mesurable. Sans elle, pas d’agilité, pas de rapidité, pas de nouveaux services, pas de relation client cross-canal.
A l’instar de Nespresso ou d’Apple, les acteurs de référence ont su renouveler leur modèle en tirant parti du digital. Cette révolution est effectivement menée sur les deux fronts : nouveaux business-models et performance de l’organisation, afin de créer la rupture puis prendre une position dominante sur leurs segments d’activités.
« Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.  »
La théorie de l’évolution nous indique que l’important ce n’est pas le changement en lui-même, c’est la vitesse d’adaptation ! Un coach agile en puissance, ce Darwin !

Comment réussir la transformation digitale ?

L’évolution des technologies est si rapide qu’elle génère de nouveaux usages, non détectables ou non envisagés jusqu’à présent. L’expérimentation devient notre quotidien, l’amélioration continue est une nécessité, pour que tout soit démontrable, mesurable, reproductible à plus grande échelle. Mais la capacité de rupture, la fameuse « innovation disruptive » donnera encore plus de résultats.

Six compétences sont cruciales pour relever le défi de la transformation digitale

  • créer des expériences clients singulières, grâce au marketing et à la communication digitale, et segmenter ses profils clients grâce au social CRM,
  • penser « commerce connecté », afin de fédérer l’ensemble des points de contacts prospects et clients autour d’un même objectif, le parcours client unifié et personnalisé,
  • savoir identifier de nouveaux business-models en sondant le marché, en écoutant les clients, en analysant les masses de données jusqu’ici inexploitées grâce aux solutions big data,
  • Fluidifier la collaboration des équipes pour développer l’innovation, la capitalisation métier, la connaissance client,
  • digitaliser les opérations : achats, production, finance, tous les métiers doivent gagner en flexibilité, en rapidité, et partager les données « customer centric » de façon transversale,
  • et enfin créer une véritable force de frappe digitale, en mutualisant les compétences, en créant des « innovative digital centers » de référence au service des métiers.

Par où commencer ? Par votre promesse client !

Innovation / Apple