E-commerce : 7 grandes tendances 2015 passées à la loupe !

En 2014 de nombreuses nouveautés en matière de E-Commerce sont apparues : de la loi Hamon, qui offre de nouvelles garanties aux consommateurs en matière de service client, à la poussée du social commerce avec, par exemple, l’introduction d’un bouton « Acheter » sur Twitter.

Voici, pour démarrer l’année sur de bonnes bases, 7 grandes tendances qui vous aideront à être plus performants.

1. L’irrésistible ascension du mobile

A Noël 2014, 35 % des achats en ligne ont été réalisés sur mobile, soit une augmentation de plus de 20 % par rapport à 2013. Le jour de Noël, 57 % des ventes en ligne ont été effectuées via un smartphone ou une tablette, soit une augmentation de 19 % par rapport à l’année dernière. Les mobinautes sont de plus en plus nombreux : désormais, 33 % des Français possèdent une tablette et 64 % un smartphone.
Pourtant, les consommateurs ont toujours tendance à dépenser plus sur un ordinateur : en moyenne près de 90 € contre 73 € sur smartphone... Une autre bonne raison, si besoin, de soigner au maximum l’expérience mobile pour inciter à plus de commandes !

2. Toujours plus de data à analyser

La data aura un rôle de plus en plus important pour les E-Commerçants. Les marchands qui récoltent les données comportementales de leurs visiteurs et acheteurs en étant capables de les analyser précisément auront une longueur d’avance sur leurs concurrents.
Les promesses de la “big data” sont multiples : augmentation du taux de conversion, meilleure efficacité des campagnes promotionnelles, impact sur la fidélisation etc.
En aiguisant la compréhension des pratiques de vos clients, vous construirez des offres personnalisées qui augmenteront vos chances d’atteindre la bonne personne avec la bonne offre et au bon moment !

3. La montée en puissance du « social shopping »

De plus en plus souvent, les plateformes sociales sont perçues comme un eldorado pour les E-Commerçants. En effet, chaque utilisateur peut recommander des articles à ses amis, une forme de bouche-à-oreille virtuel, beaucoup plus rapide que le bouche-à-oreille traditionnel.
Si 74 % des acheteurs utilisent les réseaux sociaux pour se faire un avis sur les produits qu’ils veulent acheter, 90 % des internautes accordent leur confiance aux avis postés par d’autres acheteurs du site e-commerce qu’ils visitent.
En 2015, le social shopping va connaître un essor considérable. En septembre dernier, Twitter a lancé son bouton “Acheter” depuis le réseau social. Facebook, qui compte plus de 28 millions d’utilisateurs en France, inclut déjà des fonctionnalités pour faciliter votre activité d’e-commerçant. Outre Facebook et Twitter, trois autres réseaux sociaux se démarquent : Pinterest et Instagram pour tous les produits à valeur ajoutée visuelle - notamment la mode et la cuisine - et LinkedIn, pour le marketing B2B.
Alors, souvenez-vous que 50 % des internautes s’abonnent à une marque sur les réseaux sociaux pour recevoir des offres. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire pour animer votre ou vos communautés en ligne !

4. La diversification de l’achat de trafic

Pour augmenter ses ventes, il n’y a pas de secret : il faut souvent mettre la main au portefeuille pour acquérir du trafic. Mais les Google AdWords ne sont désormais plus le seul outil : en 2015, l’achat de trafic continue sa diversification pour diminuer petit à petit la dépendance à Google.
Voici quelques technologies sur lesquelles vous pouvez vous appuyer : retargeting, real-time bidding, publicités sur les réseaux sociaux, e-mailing, publicités sur mobile, vidéos... Les opportunités sont considérables pour qui sait choisir le format adapté à son produit, à sa cible et à la période de l’année ! Par exemple, le réseau Display de Google est trois fois plus efficace pendant les soldes que durant le reste de l’année. Bon à savoir si vous voulez frapper un grand coup pendant les soldes !
Les technologies de retargeting se démarqueront en 2015 en continuant leur montée en puissance. Cette technique consiste à identifier un internaute qui visite votre site, puis à lui présenter vos publicités lorsqu’il se rend sur d’autres sites qui diffusent des encarts publicitaires. Ce format de publicité extrêmement ciblé offre des opportunités sans précédent aux E-Commerçants. D’autant plus que les technologies qui lui sont associées sont en amélioration constante.

5. L’expérience client au cœur de la fidélisation

Dans un monde où le E-Commerce devient d’usage courant pour un nombre grandissant d’internautes (33,8 millions de Français ont fait un achat sur Internet en 2013), vous devez impérativement vous démarquer de la concurrence pour fidéliser vos clients.
L’expérience-client devient, année après année, un critère toujours plus important. Ce n’est donc pas qu’une tendance pour 2015, mais une tendance de fond !
En 2017, selon le cabinet de conseil Gartner, 50 % des investissements produits concerneront des innovations centrées autour de l’expérience-client.
L’expérience-client est avant tout un excellent moyen de proposer  une offre premium et donc de sortir de la course aux bas prix. Vous pouvez satisfaire les clients désirant un service irréprochable et ainsi augmenter vos marges. Ensuite, la qualité de l’expérience client fait partie des critères indispensables de réassurance pour un site E-Commerce, quand parallèlement rassurer vos visiteurs est incontournable pour optimiser votre taux de conversion à long terme. En résumé, c’est l’expérience-client qui garantira la fidélisation à long terme !

6. Des clients de plus en plus exigeants en livraison et logistique

Les E-Commerçants proposent toujours plus de moyens de livraison et des options de plus en plus précises. Ils sont prêts à tout pour satisfaire les contraintes de leurs clients et ainsi se démarquer de la concurrence. Parmi les nombreuses innovations de ces derniers mois, on peut citer notamment le “same day shipping” (livraison le jour même) et le retrait en magasin / point relais (pour les E-Commerçants sans boutique physique.).
Les chiffres confirment l’importance de ce critère, notamment pour la fidélisation : 55 % des clients ayant vécu une mauvaise expérience de livraison ne passeront plus commande sur le site. Vous devez donc faire le maximum pour satisfaire les exigences de vos visiteurs tout au long de son expérience sur votre site, du choix du produit à sa livraison.

7. Une nouvelle donne en matière de SEO

Le SEO (Search Engine Optimisation) fait depuis toujours partie des piliers d’une stratégie E-Commerce efficace. Et les bonnes pratiques en la matière évoluent sans cesse ! Il est de plus en plus difficile d’optimiser son référencement naturel en misant uniquement sur les techniques traditionnelles comme la mise en place de mots clés, l’optimisation des URL ou les liens entrants. Pour réussir, il faut désormais diversifier votre arsenal. En 2015, les résultats viendront de plus en plus du contenu marketing.
Il va donc falloir diffuser des contenus intéressants pour vos cibles. Il s’agit par exemple d’écrire des articles expliquant l’utilisation des produits que vous vendez. Pourquoi cela a-t-il un impact sur le SEO ? L’algorithme de Google (utilisé pour 95 % des recherches en France) privilégie de plus en plus les contenus qui ont été partagés sur les réseaux sociaux, considérant que c’est un gage de qualité. Plus vos contenus seront partagés, plus votre classement s’améliore. Aujourd’hui les stratégies SEO et réseaux sociaux vont de pair, mais elles ont un seul dénominateur commun : la qualité des contenus.
Le e-commerce n’a pas fini de croître en France, mais comme pour les boutiques en dur, il faut, entre autres, innover et toujours améliorer l’expérience-client.
J’espère que ces conseils sur les grandes tendances de 2015, vous aideront à développer vos ventes et … vos marges. La grande tendance 2015, c’est de réussir ! A vous de jouer !
 


           

Twitter