Comment l’innovation mPOS change la face du commerce

Quelle influence est d’ores et déjà exercée par la technologie de "terminal point de vente mobile" sur les commerçants ?

Parce que le consommateur a aujourd’hui à disposition une profusion d’équipements et de canaux par le biais desquels il peut comparer et sélectionner des produits, les cybermarchands sont perpétuellement mis au défi d’offrir à leurs clients des expériences satisfaisantes. Or, ces mêmes évolutions technologiques qui ont été profitables aux acheteurs en ligne ou sur smartphones donnent également aux commerçants la capacité d’optimiser le service dispensé en boutique. Le mPOS (Mobile Point of Sale, ou terminal point de vente mobile), qui compte pourtant quelques années d’existence, commence uniquement à s’affirmer maintenant les commerçants faisant écho à l’essor des appareils mobiles en se tournant vers lui pour apporter une réponse judicieuse et souple aux besoins des clients.

Nombre de commerçants privilégient désormais la mise en œuvre d’une expérience hors pair sur le point de vente, bien souvent dans le cadre d’une stratégie omnicanal. Conscients que les clients pénètrent dans leur magasin en ayant des informations détaillées à portée de main, non seulement sur leurs produits mais aussi et surtout sur ceux de leurs concurrents, ils sont résolus à ménager à leurs vendeurs un accès à ces mêmes informations au moyen de solutions mPOS via le web. Résultat ? Des vendeurs responsabilisés et valorisés, capables de dialoguer avec les clients et dotés des outils nécessaires pour stimuler les ventes.

Le mPOS n’a toutefois pas vocation à se substituer aux terminaux fixes, très appréciés et autour desquels nombre de points de vente articulent leur agencement. Il est plutôt le facilitateur du changement qui s’opèrera dans les commerces à l’avenir, en ceci qu’il transforme les vendeurs en ambassadeurs de marque, leur permet de nouer des relations avec les clients, de répondre à leurs interrogations sur le champ, de prendre les commandes et de traiter les encaissements et, d’une manière générale, de fluidifier les achats en les faisant gagner en efficacité. À vrai dire, les TPV fixes et mobiles peuvent être utilisés de concert, révèle une étude d’Accenture la mobilité appliquée aux TPV permettant aux commerçants de rentabiliser les investissements réalisés dans le matériel fixe, tout en simplifiant les transactions.

Le déploiement réussi de solutions mPOS prend du temps et exige une planification minutieuse. Le processus s’effectue en plusieurs étapes : compléter les TPV fixes en place et trouver le moyen d’intégrer ces solutions aux logiciels existants et d’assurer des connexions en périphérie ; accroître progressivement le recours aux mPOS ; mener à bien la gestion des opérations au quotidien et intensifier l’utilisation des mPOS en période de forte affluence ; faire en sorte que la solution mPOS soit considérée comme une extension de service intéressante du système TPV dans sa globalité. Autres critères à prendre en compte : recourir au mPOS comme une solution d’appoint durant les pics de ventes, et veiller à ce qu’un terminal mPOS soit toujours à proximité des zones du magasin les plus éloignées de la caisse.

Le choix de la solution mPOS adéquate est avant tout fonction de l’environnement du commerçant. Si certains se servent déjà des fonctionnalités mPOS sur des équipements grand public tels que des tablettes, des solutions dédiées se révèleront indéniablement plus fiables à long terme. Ce que les commerçants rechercheront, dans une solution mPOS, c’est la migration possible de leurs applications logicielles actuelles, sans modification aucune, et la compatibilité avec les applications TPV en place et leurs composants ― lecteurs de piste magnétique et scanners de codes-barres notamment. Les tablettes mPOS à connecter à un système d’encaissement fixe faisant office de station d’accueil procurent une certaine souplesse au personnel, mais, à la différence de ces équipements grand public, les solutions mPOS dédiées se démarquent par leur robustesse, leur confortable autonomie et leur légèreté qui permet aux vendeurs de les manipuler toute la journée.

D’après ABI Research[1], la technologie mPOS est appelée à multiplier par cinq sa progression dans les cinq années qui viennent, pour atteindre la barre des 51 millions en 2019, soit 46 % du marché total des TPV. L’étude révèle également que des commerçants de toute taille se tournent vers les solutions mPOS pour dispenser des services à valeur ajoutée et optimiser la mobilité en boutique.

Que les commerçants soient rebutés par la perspective d’avoir à implémenter des solutions mPOS est parfaitement compréhensible, mais ils sont déjà soumis à rude épreuve par la concurrence d’Internet, la pratique du showrooming – clients qui se renseignent en magasin pour finalement acheter en ligne – et les exigences de rapidité de service. Avec une équipe de vendeurs centrée sur les besoins des clients, axée sur la mobilité, ils parviendront à tirer leur épingle du jeu, c’est-à-dire répondre aux attentes de leur clientèle et renforcer leur enseigne.  

Autour du même sujet