Plateformes musicales : le modèle par abonnement a de beaux jours devant lui !

Le marché français suit la même tendance que le reste du monde, et bascule progressivement dans le streaming avec 34% de croissance. Alors pourquoi cette nouvelle façon de consommer la musique va devenir la norme ?

Le streaming est devenu effectivement la première source de recettes numériques devant le téléchargement en France et représente désormais 16 % des revenus totaux de la musique. Plus de 12 milliards de titres ont été écoutés en 2014 par les Français. Cependant, le nombre total d'abonnés à des services de musique payante estimé à 2 millions, est encore relativement faible par rapport à d'autres types de services d'abonnement de médias par exemple et peut donc présager de renouer avec une croissance durable. Toutes les évolutions dans la consommation de la musique que nous avons connues, du vinyle au téléchargement numérique en passant par le CD et la cassette se sont basées sur des changements de support. L’évolution de la musique vers le streaming est tout autre : elle se construit sur un changement de modèle économique, celui de la consommation à l’usage. Le modèle du streaming  se construit autour de la relation avec les abonnés qui deviennent fidèles à une marque, cette dernière s’assurant des revenus récurrents et lissés sur toute l’année. En repensant aux CD, très peu d’entre nous se souviennent de son label.  Deezer et Spotify fournissent non seulement de la musique, mais surtout la construction d'une relation en apprenant de nos préférences pour pouvoir personnaliser notre expérience de la musique - quelque chose de précieux que beaucoup d'entre nous payent d’ores et déjà. D’ailleurs, 69% des français pensent que la consommation par abonnement est adaptée à la musique (Source Ifop)Même si le vinyle retrouve une seconde jeunesse (il sera vendu dix fois plus de vinyles qu’il y a 6 ans à la fin de l’année selon l’Official Charts Company) probablement dû à une meilleure qualité sonore ou par nostalgie, une chose est certaine, le streaming par abonnement va continuer de s’imposer en France et à l’étranger et définitivement pousser le CD dans sa tombe.

Si ces nouveaux usages profitent au streaming, les majors de l’industrie musicale ont aussi leurs cartes à jouer ! En repensant leurs interactions avec les fans, elles peuvent créer de nouvelles expériences: sur la base d’abonnement les fans pourraient bénéficier d’un contact privilégié avec leurs artistes préférés : backstage d’un concert, diner, sortie, événement... La transformation de l’industrie musicale ne fait que commencer !

Streaming / Téléchargement