La transformation digitale des entreprises passera-t-elle aussi par la santé connectée des salariés ?

Le marché des applications et des objets connectés de santé connait une croissance exponentielle. On parle cependant encore peu du monde du travail et notamment de l’entreprise comme territoire de l’e-santé, et pourtant…



Le marché des applications et des objets connectés de santé connait actuellement une croissance exponentielle (68% des Français ont l’intention d’acheter un objet connecté, dont 47% pour suivre leur santé, selon une étude « The Links » de janvier 2015), il s’explique notamment par l’explosion des perspectives et des usages dans ce domaine. On parle cependant encore peu du monde du travail et notamment de l’entreprise comme territoire de l’e-santé, et pourtant…

La santé des salariés, un bien précieux que le digital peut aujourd’hui accompagner

A l’ère d’une réelle prise de conscience de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), le sujet de la santé et du bien-être des salariés est au cœur des préoccupations des entreprises françaises. Ceci à juste titre puisque dans une étude récente du groupe de protection sociale Malakoff Médéric, 24% des salariés interrogés disent ressentir des troubles du sommeil qui entraînent des répercussions sévères et légères dans leur travail.

Les contraintes réglementaires toujours plus fortes que doivent assumer les entreprises, mais aussi le contexte économique actuel poussent celles-ci à rechercher un maximum de performance au quotidien et à optimiser leur mode de fonctionnement. Le sujet de la santé de ses salariés constitue donc un levier de performance économique grandissant (prévention de l’absentéisme), sociale (climat social) et opérationnelle (efficacité, qualité).

Les salariés, de leur côté, ont des attentes de plus en plus fortes vis-à-vis de leur entreprise, ils estiment par exemple que l’entreprise est de plus en plus légitime pour intervenir dans le dépistage des maladies graves.

Dans cet écosystème complexe où la santé des salariés impose une approche globale, le digital, et notamment les applications et objets connectés de santé, sont en passe d’apporter des évolutions majeures car elles donnent accès à de nouvelles informations structurantes et rendent possible de nouvelles formes de diagnostic et de prise en charge.

Suivre sa santé partout, tout le temps… au travail aussi !

Aujourd’hui, bon nombre d’applications de santé (près de 100 000 applications dans le monde à ce jour !) présentent le suivi de la santé des personnes dans leur vie de tous les jours : à la maison, à la salle de sport, dans la rue, mais il ne faut pas oublier que nous passons en moyenne 90 000 heures de notre vie au travail ! Tour d’horizon de quelques initiatives (non-exhaustives) qui illustrent la santé connectée au travail et qui semblent prometteuses :

Darma, le coussin connecté qui détecte les mauvaises positions













La start-up Darma a lancé sur Kickstarter en juin 2014 une campagne de financement de son projet de coussin intelligent, capable de détecter l'état de stress ou la position de l'utilisateur, pour ensuite lui signaler via son smartphone les attitudes à corriger. Les premiers coussins Darma seront disponibles en mai 2015 pour 160 euros.

Marché grand public et/ou marché d’entreprise, tout est possible à imaginer… là où les salariés saisissent aujourd’hui le CHSCT de leur entreprise pour réclamer des fauteuils plus ergonomiques, ils réclameront peut-être demain ces solutions d’alertes et de suivi de mauvaises postures.

Estimer son stress en temps réel, ce sera très bientôt possible à l’aide d’un test rapide à partir d’un simple smartphone

En décembre dernier, au congrès de la Société internationale d’endocrinologie à Chicago a été dévoilé un appareil utilisant un smartphone pour mesurer la concentration de l’hormone de stress dans la salive (le cortisol). Après prélèvement de la salive à l’aide d’un collecteur spécifique, une photo de la bande de test prise par un smartphone permet de convertir la densité de pixels de l’image en une valeur de cortisol et d’en déduire son niveau de stress.

Si les premières perspectives d’utilisation de ce type de technologie se portent surtout dans les déserts médicaux, il est facile d’imaginer des salariés qui demain pourront prouver quasiment en temps réel leur état de stress. Charge à l’entreprise d’anticiper ces nouveaux usages pour encadrer ces démarches, voir proposer les actions préventives qui leur permettront d’assurer le bien-être de leurs salariés dans le cadre de leurs fonctions.

Le programme Vigisanté pour dépister l'hypertension en Entreprise et organiser son suivi

Le projet Vigisanté, initié par les groupes de protection sociale Malakoff Médéric, Vauban Humanis et D&O visait à dépister, accompagner et suivre les personnes atteintes d’hypertension artérielle (HTA) dans 50 entreprises du Nord pas de calais. (Pour rappel, en France, 7 millions de personnes feraient de l’hypertension en France sans le savoir).

Une fois inscrits au programme, les participants se voyaient proposer un accompagnement en télé-coaching sur leur nutrition et leur activité physique, et aussi délivrer un tensiomètre connecté et un pilulier tous deux reliés à une plateforme d’accompagnement médicalisé et au médecin traitant du salarié (lorsque celui-ci avait accepté de participer au programme).

Au final, il ressort de cette expérimentation que la dépense médicamenteuse moyenne de chaque participant au programme a baissé et que 69% des médecins de ville des salariés participants ont constaté que la santé globale de leurs patients s’est améliorée.

A travers l’exemple de Vigisanté, l’utilisation des applications et objets connectés de santé met l’accent sur l’intérêt de ces nouvelles solutions pour évoluer vers un modèle prédictif de la santé.

Demain un tableau de bord de la santé des salariés en temps réel… ?

Des montres et des bracelets connectés portés par vos salariés qui analysent en permanence leur forme, leur état de santé, leur niveau de stress. Tout ceci est déjà une réalité pour une part des français et le sera encore plus demain. Les médecins sont sceptiques vis-à-vis de leur patient, votre entreprise l’est-elle pour vos salariés ?

Santé connectée de vos salariés VS santé de vos salariés connectés !?

Les enjeux de demain se situeront à la rencontre de ces deux mondes. Après le BYOD et BYOA, le phénomène du BYOHD (Bring Your Own Health Device) est-il en train de faire son apparition ? Les entreprises tentent encore de s’adapter aux conséquentes du BYOD devenues une réalité opérationnelle mais un vrai casse-tête juridique. Le « BYOHD » pourrait en être un aussi, tout comme il pourrait s’avérer être une superbe opportunité de mesure de la politique RSE de votre entreprise, ou encore constituer un nouveau tableau de bord de pilotage de la performance de votre entreprise.

Des sièges connectés qui remontent en temps réel la posture de vos salariés mais également leur état de stress. Ces données croisées avec des capteurs de monitoring de vos bureaux ou de votre usine (température, hygrométrie, …) et centralisées par l’entreprise ? Un formidable potentiel pour comprendre, analyser et faire évoluer votre organisation, à condition bien sûr que vos salariés soient parties prenantes de la démarche et que tout ceci rentre dans les obligations légales délivrées par la CNIL…

Sources :

Autour du même sujet