Tenir le pari de l’OTT sur un marché concurrentiel

Il existe peu de différence d’un service à l’autre en termes de programmation, ou même de prix. Résultat : la qualité du streaming vidéo et l’excellence de l’expérience utilisateur sur n’importe quel terminal sont des facteurs de différenciation clés.

Concrètement, si ces acteurs veulent tirer leur épingle du jeu, ils n’ont d’autre choix que de garantir des diffusions vidéo de qualité optimale et des expériences haut débit sans interruption sur l’ensemble des terminaux, n’importe où – et tout en restant rentable.  

Or, l’expérience et la qualité sont les avantages du 1er entrant. Raison pour laquelle la plupart des fournisseurs OTT privilégient les investissements dans des domaines tels que la vidéo haute définition, le son stéréo, et l’ergonomie des applications afin de satisfaire les attentes des internautes. Pourtant, ils sous-estiment souvent la difficulté que représente une diffusion de  vidéo de qualité et, ce faisant, risquent de laisser passer une formidable occasion de se démarquer.

 

Jusqu’à présent, le grand public a été relativement tolérant sur des aspects tels que le buffering (mise en mémoire tampon) vidéo. Toutefois, les consommateurs d’aujourd’hui sont de plus en plus habitués à des expériences multimédia sophistiquées dans différents formats quel que soit le lieu où ils se trouvent. Résultat : ils ne s’intéressent pas aux raisons pour lesquelles la qualité d’un service OTT laisse à désirer ; tout ce qui importe, à leurs yeux, c’est de pouvoir bénéficier d’une expérience streaming vidéo immersive et ininterrompue.

 
De l’intérêt d’une diffusion vidéo de qualité

Très vite, la vidéo à la demande (VOD) s’impose comme un élément incontournable pour se divertir – notamment sur les téléviseurs intelligents. Mais, en payant pour avoir accès à des vidéos en ligne, les abonnés s’attendent à une expérience de qualité. Ces consommateurs, dont la patience a longtemps été mise à rude épreuve par la pauvreté des expériences que leur réservaient certains opérateurs, n’ont plus de tolérance pour les interfaces de sites VOD mal conçues, la lenteur d’accès aux vidéos en ligne et la piètre qualité de lecture. D’après une étude réalisée par Accenture[1], 83 % des abonnés numériques sont contrariés par les interruptions TV liées à la faiblesse de leur connexion haut-débit à domicile. Les effets d’un streaming de mauvaise qualité dans l’univers hyper-connecté actuel peuvent être dévastateurs. Parce qu’il n’a que l’embarras du choix, le grand public est prompt à abandonner un service dont la diffusion ne lui donne pas satisfaction – sans lui donner de seconde chance.

 

Que les éditeurs OTT proposent des formules de VOD par abonnement ou de VOD à la carte, ils doivent être en mesure de diffuser des vidéos en streaming de qualité supérieure pour conserver leur leadership. Cet impératif est porté par de nombreuses évolutions : les vidéos premium sur des téléviseurs intelligents et la montée en puissance des équipements connectés/services USB. Les services OTT se substituant de plus en plus aux bouquets de télévisions payantes classiques, les téléspectateurs attendent un niveau de qualité identique. Concrètement, les opérateurs de services OTT doivent proposer une diffusion vidéo irréprochable, un démarrage rapide et sans interruption.

 
De la difficulté à diffuser des contenus premium en ligne

Les mêmes difficultés de diffusion de contenus sur Internet, qui pendant plusieurs années, ont paralysé les entreprises, pèsent sur la diffusion en ligne de vidéos de qualité. À l’heure actuelle, de nombreux services OTT sont exposés au rebuffering vidéo en raison de la nature imprévisible d’Internet ou de l’équipement du client. Alors que la vidéo sur IP génèrera une forte augmentation de la consommation de bande passante d’ici à 2018, les prestataires OTT doivent faire face à de plus en plus de difficultés et d’incertitudes.

 

À mesure que le marché OTT gagne en maturité — et que les formats vidéo en ligne se normalisent autour de standards de qualité supérieurs (par exemple, 4K et Ultra HD) — le secteur doit repenser son mode de fonctionnement. Un streaming vidéo de qualité a une influence directe sur les revenus et la fidélité des clients. Si l’enjeu est important, les difficultés le sont aussi (saturation et temps de latence sur Internet ainsi que la diffusion sur de multiples terminaux et plates-formes). Cependant, en contrepartie de leur investissement dans un streaming vidéo de qualité, les opérateurs OTT peuvent tabler sur taux d’abandon plus faible, une mobilisation plus élevée et des téléspectateurs plus fidèles, générant davantage de recettes.

Autour du même sujet