FoodTech : miser sur la data, un vrai levier pour le restaurateur 2.0

Réservation et commande en ligne, livraison à domicile, caisses enregistreuses tactiles, traducteurs de menu sur tablettes… Les innovations de la foodtech sont nombreuses mais les restaurateurs souvent perdus.

Aujourd’hui beaucoup d’acteurs du numérique arrivent sur le marché de la restauration : réservation en ligne, commande en ligne, livraison à domicile, caisses enregistreuses tactiles, traducteurs de menu sur tablettes… Les restaurateurs en prennent conscience et constatent que bon nombre de ces nouvelles technologies foodtech sont indispensables pour assurer la pérennité et le développement de leur établissement. Seulement, elles restent pour eux un territoire largement méconnu.L’évolution des modes de consommation dans la restauration

Selon l'Observatoire du consommateur connecté de la Fevad, 8 Français sur 10 consultent Internet avant de choisir un établissement. Et les restaurateurs le savent bien, près de la moitié des réservations s’effectuent en dehors des heures d’ouverture du restaurant. 

Avec la réduction des budgets destinés aux loisirs, l’expérience client au restaurant doit s’avérer excellente avant, pendant et après le repas. On parle là de facilité de réservation, à toute heure et depuis n’importe où, d’accueil personnalisé, d’actions de fidélisation ciblées. Les consommateurs sont de plus en plus connectés, les restaurateurs doivent s’adapter à leurs clients.

Depuis leur smartphone ou tablette, un nombre grandissant de clients veut réserver 24h/24, rapidement et simplement. Facebook a compris cet intérêt pour la réservation en ligne : sur la photo en Une des pages professionnelles, le réseau social propose aux restaurateurs d’intégrer facilement un lien vers un module de réservation via un appel à l’action (CTA – Call to action) des plus parlants : « Réservez maintenant ».

Numérique et gestion des données, où en sont les restaurateurs ?

De nombreuses données passent chaque jour entre les mains des restaurateurs. Or on connait l’importance de la data pour une entreprise. Malheureusement, trop de restaurants n’enregistrent pas ces données, ne possèdent pas de fichier clients, ne mènent pas d’actions de fidélisation clients, voire n’ont pas de site Internet.

Capter un nouveau client coûte 3 à 5 fois plus cher que le fidéliser. A l’aide d’outils dédiés, le restaurant constitue sa base de données automatiquement au fil des réservations, et il l’enrichit au fil du temps : plats préférés, allergies, table préférée, client du midi, client du soir, amateur de vin… Beaucoup d’entreprises aimeraient pouvoir identifier aussi précisément leur fichier clients.

Les objectifs de ce fichier restent de mieux connaître ses clients pour optimiser l’accueil, rester en contact avec eux, les informer des actualités qui les intéressent afin de les faire revenir. Quel meilleur ambassadeur qu’un client satisfait et fidèle ?

Une mise en garde cependant : le restaurateur doit rester seul propriétaire de sa base de données et en aucun cas la partager avec une plateforme de réservation, par exemple, qui pourrait orienter ses clients vers ses confrères.

Les nouvelles technologies dans la restauration, vraie bonne idée ?

Les nouvelles technologies représentent un réel levier de développement pour les restaurateurs, à condition de bien les choisir et de mobiliser tous les acteurs de l’établissement. Toute l’équipe de salle doit être sensibilisée, notamment pour constituer une base de données qualifiée.

Elles permettent de proposer de nouveaux services comme la réservation en ligne gratuite aux clients afin d’une part de toujours mieux les accueillir, et d’autre part d’améliorer le service par la connaissance de la clientèle.

Investir dans le digital permet avant tout aux managers et restaurateurs français de transformer durablement leur business en intégrant les meilleures pratiques du marketing numérique. C’est aussi peaufiner la connaissance client, à l’aide d’une Data intelligente qui en dira long sur son profil, ses habitudes et préférences. Le digital bien utilisé amplifie ce qui compose l’ADN même du métier : la convivialité et le service client.

Fidélisation / Base de données