Pokemon GO, déclencheur pour le succès marketing de la réalité augmentée ?

La réalité augmentée est un peu à la traîne par rapport à la réalité virtuelle, mais ca va changer !

Si vous suivez l’actualité tech, vous n’avez pas pu passer à côté du phénomène Pokemon GO. Il faut dire que la nouvelle version du jeu sur mobile a tout pour plaire aux aficionados de la première heure (il y a 20 ans déjà, souvenez vous…). Au lieu de naviguer dans un monde virtuel sur votre console favorite, le jeu se transpose dans votre environnement direct. De quoi ouvrir de nouvelles perspectives pour une technologie jusque là encore un peu (trop) confidentielle.

Réalité virtuelle ou réalité augmentée ?

C’est la réalité virtuelle qui tient le haut de l’affiche depuis plusieurs années avec le développement d’expériences immersives pour des dispositifs comme Occulus ou le plus abordable Cardboard. Il faut dire que c’est une technologie qui fait rêver assez facilement. Une vidéo en 360°, pourquoi pas un peu de profondeur, et le tour est joué. Beaucoup d’acteurs maîtrisent aujourd’hui les bases de ces expériences et les marques sont déjà présentes en force pour réinventer leur communication par la vidéo et l’immersion.

Quand on parle de réalité augmentée on peut penser aux défuntes Google Glass, qui représentaient assez bien cette possibilité d’ajouter une couche de contenu à notre environnement immédiat. Disparues depuis pour différentes raisons, ces lunettes de réalité augmentée ont montré la voie pour développer de nouvelles expériences avec le monde réel comme base. Une réalité augmentée par le contenu numérique plutôt qu’une réalité 100% virtuelle.

Une des clés du succès de Pokemon GO réside dans cette réalité augmentée présente un peu partout dans le jeu. Vous naviguez dans une carte qui reprend les rues de votre ville, avec les points d’intérêts “réels” qui deviennent des éléments prépondérants du jeu. Lors de la rencontre avec un pokemon la réalité augmentée prend tout son sens en vous présentant la petite créature en surimpression devant vous via l’appareil photo de votre smartphone. De quoi pimenter votre quotidien et donner envie de prendre des photos originales avec le premier Pikachu venu.

Pour aller plus loin, Tango arrive avec Lenovo !

L’expérience est ludique et rigolote pour la capture des pokemons en réalité augmentée, mais on est loin d’une intégration optimale dans l’environnement réel. Pour ça il faut aller plus loin dans la compréhension de la localisation du joueur, non plus en 2D comme aujourd’hui mais bien en 3D dans l’espace. Ca sera possible pour le grand public à la rentrée avec la sortie du premier smartphone (ou devrais-je dire phablet pour être exact) équipé de série de la technologie Tango. Le principe est simple, une caméra supplémentaire permet d’analyser la profondeur de ce qui vous entoure, une autre de suivre le mouvement.

Si la version PokemonGO est un bon début, Tango permettra d’aller beaucoup plus loin. On imagine déjà des applications pour le tourisme et la visite guidée. Imaginez une ruine antique qui reprend vie à travers votre tablette par exemple. En ajoutant une surcouche de réalité augmentée à votre réalité “réelle” de l’instant. Ca paraît assez fou mais c’est pourtant aujourd’hui tout à fait possible avec Tango. Les démonstrations de Google et Lenovo sont d’ailleurs souvent peuplées de dinosaures de l’American Museum of Natural History.



Une opportunité aussi en marketing

Toutes ces technologies sont rapidement prises d’assaut par la communication et le marketing. C’est même souvent une preuve de confiance en l’avenir de ces nouvelles expériences. Il faut dire que Tango a de la réserve pour séduire beaucoup de secteurs marchands. Le premier qui s’est emparé de la technologie pour proposer une expérience originale est le domaine de l’ameublement. Avec Lowe’s notamment.

Le retailer américain spécialiste de l’ameublement et du bricolage aux Etats-Unis possède de nombreux magasins un peu partout de l’autre côté de l’atlantique et un site Web qui tourne à plein régime. Ils sont souvent en avance sur de nombreuses innovations, c’est encore le cas avec la réalité augmentée. L’idée est simple, mais très efficace. Encore plus fort que le petit logiciel qui vous permet de configurer votre cuisine sur mesure, la réalité augmentée transporte littéralement vos projets et vos envies directement dans votre maison.

L’expérience semble très fluide et le rendu est assez incroyable. Quand on parle de réinventer l’expérience client on peut difficilement faire mieux avec quelque chose de simple d’utilisation, de très puissant pour se projeter, et qui intègre évidemment tout ce qu’il faut pour que le client passe commande dans la foulée. Si le concept semble assez logique dans ce secteur précis, nul doute que d’autres marques trouveront le moyen d’exploiter Tango dans les prochaines années.



Quid de l’adoption ?

Comme toujours dès qu’il faut un device bien précis pour profiter de l’expérience, l’adoption sera certainement longue et semée d'embûches. A la rentrée le Phablet2 Pro de Lenovo sera le premier, qui suivra ? La technologie ayant été développée par Google on espère que les prochains modèles Nexus l’embarqueront aussi, mais rien n’est moins sûr.

Malgré tout il y a déjà beaucoup de choses à faire en point de vente, dans la médiation culturelle ou sur de l’événementiel. Pokemon GO sera t-il le déclencheur pour donner envie à tout le monde de s’y mettre ? Espérons le pour cette techno pleine de promesses ! 

Etats-Unis / Google