Comment les smartphones ont permis l’ouverture de nouveaux marchés ?

Si les smartphones n'existaient pas, il n'y aurait pas d'Uber, de Snapchat ou de WhatsApp.

Sans l’hégémonie des smartphones, des centaines de milliers de start-up n’auraient pas vu le jour. En effet, ce marché qui pèse chaque année plusieurs centaines de milliard d’euros, a crée des activités induites permettant à d’autres secteurs auxiliaires de se développer.

81 milliards de dollars pour les applications mobiles

Suivant les estimations d’App Annie, le marché total des applications mobiles s’élèverait cette année à 81 milliards de dollars. Ce chiffre atteindrait les 139 milliards d’ici les quatre prochaines années. Distrayant, pratique au quotidien, outil de travail et de communication devenu incontournable, les applications mobiles ont connu un grand boom ces 5 dernières années. 

Ce nouveau marché a permis à un grand nombre de start-up de se développer. Parmi les jeunes pousses qui sont devenues des firmes internationales grâce au développement d’une application mobile, on peut citer Uber. Partant d’une simple idée de mise en relation entre un taxi et son client, cette entreprise américaine  a pu réunir en 2011 un fond de 24 millions d’euros leur permettant de se développer très rapidement dans quelques villes aux Etats Unis. Seulement quatre ans après ses premiers succès, Uber pèse 50 milliards d’euros et est devenu actif dans de nombreux pays dans le monde y compris en France. 

Et ce n’est pas un cas isolé car les personnes devenues multimillionnaires ou milliardaires  en créant une application sous Android ou iOS ne sont pas rares. On peut citer Evan Spiegel le fondateur de Snapchat, qui pèse aujourd’hui près de 3,3 milliards de dollars alors qu’il n’a seulement que 27 ans, il y a aussi Jan Koum, créateur de WhatsApp, qui détient une fortune personnelle de 9,6 milliards de dollars.

Les accessoires ont aussi reçu leur part

La croissance du marché des smartphones n'a pas bénéficié qu'au domaine de la création d'applications. Du côté des accessoires le chiffre d’affaires total généré serait de 30 milliards de dollars. Comme accessoires classiques qui se vendent bien, on peut citer les casques, les coques et les étuis. Depuis un certain temps, divers gadgets ont également percé, comme les lunettes de réalité virtuelle, les stations de chargement par induction et les objectifs spécialisés pour la prise de photo.

Ce marché est pourtant basé sur la spéculation

Depuis 2007, le marché du smartphone se base surtout sur la spéculation. Au cours de ces dix dernières années où les Smartphones ont commencé à être écouler sur le marché, il n’y a pas eu une réelle rénovation sur la performance des appareils mise à part quelques retouches sur la résolution de l’appareil photo ainsi que du processeur du Smartphone. Pourtant à chaque sortie d’une nouvelle série ou modèle de Samsung ou d’Apple, les consommateurs sont toujours au rendez vous pour les acheter.  

Autour du même sujet

Annonces Google