A la veille des fêtes de fin d’année, l’heure est à la sécurisation des applis

Chaque année, à la période des fêtes, on observe une hausse du trafic applicatif dans tous les secteurs d’activités. Votre entreprise est-elle prête ?

Les applications sont les principaux vecteurs de vulnérabilités face aux problèmes de sécurité et de performance. D’ailleurs, les failles de sécurité et les défaillances logicielles font continuellement la ‘Une’ des médias. Le récent bug du système informatique qui télécommande les embranchements d'aiguillage de la SNCF a provoqué une panne qui a paralysé les voyageurs pendant plusieurs heures à la Gare Montparnasse. La période des fêtes est donc propice pour analyser la capacité des entreprises à assurer le bon fonctionnement de leurs applications de façon performante et sécurisée. 

Si on ajoute à cela le Black Friday, suivi du Cyber Monday qui ont battus tous les records de ventes en ligne aux Etats-Unis, mais aussi en France, avec un volume de transactions en hausse, on peut dresser quelques recommandations pour préparer ses applications et éviter un manque à gagner, une perte de confiance voire une mauvaise image dans les médias. Les entreprises doivent donc mettre en œuvre des stratégies pour relever trois défis :

Défi n° 1 : maintenir l’expérience utilisateur à un niveau optimal

Dans tous les secteurs d’activité, les clients s’attendent à des applications sans faille. Cela signifie que vous devez être en mesure de déployer des applications rapides, performantes et conviviales. Avec la frénésie d’achats pour les fêtes, les entreprises doivent s’appuyer sur une approche agile pour procéder aux adaptations en fonction des niveaux de performance ressentis par les utilisateurs sur leur application.

La solution : Agilité + DevOps + Cloud. Selon une étude récente d’Accenture, une fois que les consommateurs en ligne sont partis, le risque de ne jamais les revoir s’élève à plus de 60%. Cela signifie que vous devez continuer à les intéresser et à les impliquer dans chaque expérience, en innovant plus rapidement que vos concurrents. L’approche DevOps a prouvé sa capacité à accélérer le rythme d’innovation. La combinaison d’une approche agile avec le DevOps peut aider à déployer des applications plus rapidement.

Commencez par privilégier la rapidité, qui sera essentielle pour la gestion des mises à jour et des correctifs des applications. En choisissant les services les plus utiles et les plus petits pour adopter un modèle agile de planification séquentielle, il est plus facile de déployer rapidement. Appliquez la gestion de portefeuille agile pour vous adapter rapidement au changement ; évaluez le cycle de de mise à jour de vos applications afin de garantir qu’elles fournissent du nouveau contenu et de la valeur pour le consommateur. 

Les avantages augmentent considérablement lorsque vous associez une méthode DevOps avancée à des outils et modèles de livraison basés sur le Cloud. Selon une étude récente, les entreprises maîtrisant le DevOps et le Cloud ont vu leur performance globale en matière de livraison de logiciels s’améliorer de 81%. Ces mêmes entreprises ont pu fournir des logiciels 90% plus rapidement, avec une amélioration de 69% de l’expérience utilisateur. 

Défi n° 2 : livrer des logiciels en continu

Votre capacité à fournir des logiciels de qualité plus rapidement dépend de l’ensemble de votre chaîne d’outils.

La solution : tester, tester, tester. Les tests ne doivent pas être ponctuels ; ils doivent être au cœur de toutes les phases du cycle de développement logiciel, à commencer par la phase du cahier des charges. Les scénarios de test peuvent être créés et déclenchés automatiquement, et exécutés au fur et à mesure du codage. C’est le concept des tests en continu afin que les développeurs puissent tester leurs applications en quelques heures seulement en identifiant les bugs le plus tôt possible.

Les tests de sécurité des applications vous aident à trouver des vulnérabilités afin de prévenir les cyberattaques par déni de services. Les pannes qui peuvent en résulter pourrait être tout aussi catastrophique pour l’évolution de votre carrière que le piratage de vos données.

En plus des tests, vous devez superviser de manière proactive la performance des applications mais aussi les infrastructures sous-jacentes. Cela passe par une solution analytique qui vous permet de visualiser les problèmes potentiels avant qu’ils ne dégradent l’expérience des utilisateurs et qui puisse les résoudre avant qu’ils ne deviennent des incidents.

En outre, avec une solution telle que la supervision synthétique, vous pouvez garantir la disponibilité 24x7 de votre site Internet, en simulant la connexion d’utilisateurs sur votre infrastructure informatique. Cela pourra vous aider à trouver et résoudre les problèmes avant que les clients ne soient affectés. Cette solution reproduit les transactions, telles que les paniers ou les paiements, afin de vous assurer qu’aucun problème ne provoque de latence ou une panne synonyme d’abandon du client.

Défi n° 3 : maîtriser les risques de sécurité et protéger les données

L’économie des applications a radicalement transformé le paysage de la sécurité informatique. Les cybercriminels profitent de l’augmentation des transactions par login/mot de passe des utilisateurs pendant les fêtes (regardez ce qui est arrivé aux clients de 1-800-Flowers). Le risque doit être contrôlé, mais de telle sorte que la qualité d’expérience de votre application ne soit pas dégradée par la sécurité.

La solution : automatiser et s’appuyer sur l’intelligence artificielle. Pour réduire la fraude, toute autorisation devrait être donnée automatiquement et le plus facilement possible. Il serait ainsi plus facile de parvenir à un équilibre entre croissance du chiffre d’affaires et contrôle des risques.

En examinant le comportement des utilisateurs lors de leur connexion au fil du temps, vous pouvez obtenir des données de référence sur les bons comportements connus et les identifications à risque. Si ces dernières dépassent un certain seuil, ajoutez un niveau d’autorisation supplémentaire. Si l’élévation échoue, l’entreprise dispose des informations nécessaires pour comprendre qu’il s’agit d’une identité non valide ou usurpée. En outre, l’analyse des menaces avec la gestion des utilisateurs privilégiés vous permettra d’identifier les comportements à risque des utilisateurs de confiance (ou des cybercriminels qui se font passer pour des utilisateurs de confiance) et de bloquer les tentatives d’intrusion dans les référentiels de données et d’identités client de l’entreprise.

Des outils d’intelligenceartificielle sont capables d’apprendre les comportements des acheteurs et de les surveiller pour détecter les anomalies et les signes de fraude. Et lorsque l’intelligence artificielle est associée à l’apprentissage automatique (qui est déjà utilisé dans le secteur financier), les entreprises peuvent assurer une protection en temps réel contre les tentatives de fraude et réduire les risques des émetteurs et porteurs de cartes de crédit.

Au-delà de la période des fêtes

Mêmes si certaines entreprises maîtrisent leur transformation digitale, d’autres l’amorcent seulement. Quelle que soit votre situation sur ce parcours, il y aura toujours de nouveaux défis à relever qui nécessiteront une gamme d’outils complète et efficace. C’est pourquoi la réflexion doit aller au-delà de la période des fêtes. Il est difficile de garantir la résistance d’une application à l’épreuve du temps. L’analyse des menaces peut vous aider à déterminer les comportements permettant d’identifier de nouveaux types d’attaques ciblant des vulnérabilités nouvelles et inconnues.

Par conséquent, si vous préparez correctement vos applications, vous maîtriserez les bonnes pratiques au sein de votre organisation, et vous fidéliserez vos clients. Dès lors, vous pourrez laisser les autres entreprises faire la ‘Une’ des journaux. Ceci, alors que la mobilité et les objets connectés accélèrent la hausse du trafic applicatif, surtout en cette période de fêtes.

 

Retail

Annonces Google