Géolocalisation : Google fait des concessions sur les points d'accès wi-fi

Le moteur de recherche va proposer aux propriétaires de points d'accès wi-fi d'être rayés de la base de données utilisée par le moteur pour localiser les possesseurs de téléphones Android.

Google a annoncé mardi 14 septembre qu'il laisserait lapossibilité aux propriétaires de points d'accès wi-fi de retirer leur(s)routeur(s) du registre utilisé par le moteur pour localiser les possesseurs detéléphones mobiles Android. Le moteur de recherche utilise ce registre pour d'estimerapproximativement la position d'un téléphone, sans pour autant utiliser lesfonctionnalités GPS du terminal. Cette estimation de localisation est en effetplus rapide à réaliser qu'utiliser une puce GPS. Cette possibilité seraproposée dans le courant de l'automne aux propriétaires de points d'accèssitués dans le monde entier.


Quatre mois auparavant, Google avait été pointé du doigt pardifférents organismes européens en charge de la protection des donnéespersonnelles, dont la Cnil en France, estimant que la captation de donnéestransmises par ces points d'accès wi-fi pour enregistre la positiongéographique de personne viole la loi européenne. Google indique que ce systèmede localisation ne permet pas d'identifier les possesseurs de téléphones.

Google / Telecoms 2.0