Le nouvel iPhone pourrait être interdit de vente aux Etats-Unis

HTC veut faire interdire la vente de tout appareil utilisant ses brevets liés à la connexion aux réseaux 4G.

C'est un peu la fable de l'arroseur arrosé qui porurait se reproduire dans le cadre de la guerre interminable que se lancent les principaux fabricants de téléphones en matière de brevets. Alors qu'il vient tout juste de gagner un procès retentissant aux Etats-Unis, face au Sud-Coréen Samsung, on apprend qu'Apple pourrait se voir interdire de commercialiser l'iPad LTE et le nouvel iPhone sur le sol américain. En cause l'exploitation de deux brevets portant sur les méthodes de connexion aux réseaux LTE (Long Term Evolution ou 4G) dont HTC réclame la paternité.


HTC a ainsi saisi la commission internationale du commerce aux Etats-Unis pour y faire interdire la commercialisation de tout appareil utilisant une telle technologie. Un geste qui pourrait aboutir en faveur du taïwanais, à en croire les premières déclarations du juge Pender de la commission internationale du commerce aux Etats-Unis, si l'utilisation du brevet était avérée.

 

Etats-Unis