Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

White paper : l'humanisation de la recherche

Aujourd'hui, nous profitons d'un accès instantané à l'information, quel que soit l'endroit où nous nous trouvons. Et cela provoque un vaste changement dans l'expérience de la recherche.

Qu'elles s'en aperçoivent ou non, la recherche est intégrée dans le quotidien de chaque personne : dans leurs smartphones, dans les consoles de jeux, et de plus en plus, dans les objets connectés présents dans nos foyers. Cette transformation fait évoluer notre interaction avec la recherche, qui devient une plateforme intelligente alimentant les appareils et les services, et la rendant ainsi plus humaine.
À mesure que la recherche devient omniprésente, les personnes en attendent une expérience plus globale, une expérience pouvant les comprendre de manière plus personnelle, plus intime. Et la recherche est en train d'évoluer pour y parvenir.

Notre relation à la recherche change

À mesure que les consommateurs interagissent avec la technologie sous de nouvelles formes, plus approfondies, comme par exemple, au travers des assistants personnels, la recherche s'adapte très rapidement. La recherche vocale en est en l'occurrence, un très bon exemple.
À la différence des recherches par mots-clés, la recherche vocale nous permet de nous exprimer de manière naturelle, en utilisant des phrases similaires à celles du langage humain. La langue parlée relie les personnes à ce qu'elles sont en train de chercher de manière immédiate, pertinente et intime, avantage que la recherche textuelle ne peut apporter. En raison de cette intimité, la recherche peut identifier beaucoup plus précisément les informations que recherche l'utilisateur.

La recherche n'est pas uniquement en train de s'humaniser, elle se relie de plus en plus à nos activités quotidiennes. Avec un écosystème technologique constitué de téléphones, tablettes et objets connectés présents dans nos foyers, la recherche devient l'intelligence qui apporte les informations les plus importantes au moment et à l'endroit où l'on en a le plus besoin.  
Des analyses internes menées par Microsoft montrent que les consommateurs effectuent des recherches continuellement - toute la journée et jusque tard dans la nuit. Et les résultats de ces recherches sont de plus en plus présentées par le biais d'un haut-parleur, - par une voix, qui bien que synthétique, reste amicale - ou sous forme de liste courte dans une application sur smartphone.

La recherche devient plus intelligente

La recherche s'améliore de manière spectaculaire lorsqu'il s'agit de comprendre l'intention des consommateurs et de fournir des résultats exploitables. Pourquoi ? Avec une recherche qui s'intègre progressivement à nos vies, un volume d'informations sans précédent sur les personnes qui réalisent ces recherches est cumulé.  

Cette connaissance contribue à transformer l'expérience de la recherche. Elle fournissait auparavant des réponses directes aux requêtes. Maintenant, elle imite la pensée humaine et fournit de meilleurs résultats en se fondant sur nos intentions et préférences. Non seulement, nous en savons plus sur les utilisateurs – Leurs localisations, requêtes préalables, habitudes d'achats, goûts, mais nous pouvons également accéder à des sources de données fournissant des informations sur les personnes, les lieux et les établissements que l'utilisateur peut être en train de chercher.

L'accès à cette masse d'informations nous donne une idée précise de l'intention réelle des consommateurs lorsqu'ils effectuent une recherche. Cela nous permet alors de proposer au consommateur ce qu'il ou elle désire, sans le demander de manière explicite. Le résultat : une expérience utilisateur plus riche qui implique que la personne qui a réalisé la recherche est bien plus enclin à passer à l'action.

Les annonceurs doivent aussi évoluer

La technologie et la recherche continuent d'évoluer à un rythme vertigineux, les attentes des consommateurs aussi. L'industrie de la recherche, avec ses milliards d'interactions quotidiennes, est de loin la plus qualifiée pour offrir une expérience personnalisée aux consommateurs.

L'aptitude à résumer instantanément l'intention des consommateurs donne la possibilité d'apporter les contenus et les messages de marque fortement personnalisés là où se trouve le consommateur.  Ce qui implique l'exploitation du langage conversationnel de la recherche et l'évaluation des stratégies de marketing de manière globale – du ciblage des mots-clés, à la création de contenu et l'affectation des investissements.

Le nombre de terminaux intégrant des fonctions de recherche va continuer à se multiplier, les annonceurs devront donc exploiter le potentiel du volume massif de données créées par ce réseau d'appareils interconnectés - y compris les futures technologies, comme les casques de réalité virtuelle.

Dans cette nouvelle ère marketing, il sera possible de déterminer l'endroit où interagissent les utilisateurs avec des messages offline, quand et où ils se trouvent dans un magasin, quel terminal utilisent, et même, s'ils sont devant un écran traditionnel. Et ce qui est plus important encore, les annonceurs pourront croiser ces informations avec le comportement en ligne de l'utilisateur et lui donner une réponse adaptée.
Les marques n'ont jamais eu autant de possibilités pour atteindre les consommateurs avec un contenu et un message publicitaire personnalisé. La combinaison d'une expérience de recherche plus humaine, plus largement intégrée à la technologie, et une meilleure compréhension des données, aideront les responsables de marques à identifier les méthodes les plus efficaces pour accompagner les consommateurs vers la prise de décision.
Il ne s'agit pas seulement de générer davantage de chiffre d'affaires, ou de recruter de nouveaux clients– il s'agit d'exploiter ce défi d'avenir.

Pour plus d'informations, téléchargez L'humanisation de la recherche.

Bing 2016 on air