Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'Etat au Numérique en 8 tweets

Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'Etat au Numérique en 8 tweets L'ancien président du Conseil national au numérique avait démissionné de son poste pour rejoindre l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron.

"Entrepreneur / Ex President at Conseil National du Numerique (CNNum) / Numérique @ #Macron2017". Voici résumé en quelques mots le parcours de Mounir Mahjoubi, tel qu'il se décrit lui-même sur son profil LinkedIn. Il lui faudra désormais ajouter "Secrétaire d'Etat au Numérique", puisque sa nomination dans le gouvernement d'Edouard Philippe, dont il est le plus jeune membre, a été officialisée ce 17 mai 2017,

Dans le détail, ce Français de 33 ans d'origine marocaine a débuté sa carrière chez Club-Internet en 2000. Il quitte le FAI 7 ans plus tard et passe par FairSense, L'Oréal... puis cofonde le réseau de communautés d'achat direct aux producteurs locaux La Ruche Qui Dit Oui en 2010. En février 2011, il cofonde LeBridge, pour mettre en relation start-up et investisseurs, avant de rejoindre BETC Digital en juillet 2012, agence digitale dont il finira par devenir directeur général adjoint et qu'il quittera en juin 2016. 

Mounir Mahjoubi accède à la notoriété dans le monde du numérique en février 2016 en devenant président du Conseil national du numérique, poste où il est nommé par François Hollande mais qu'il quitte au bout de 13 mois pour rejoindre la campagne d'Emmanuel Macron. A l'époque il s'explique dans un billet publié sur Medium, dans lequel il déclare notamment : "Je m'engage aujourd'hui pleinement auprès d'Emmanuel Macron. Il est selon moi le seul capable de créer les conditions d'une véritable transformation de la France" (voir le programme numérique d'Emmanuel Macron). En juin 2016, Mounir Mahjoubi a également fondé FrenchBureau, société qui résume son activité ainsi : "Nous créons des start-up pour les grandes entreprises". 

Pour en savoir (un peu) plus, le JDN s'est penché sur le compte Twitter du nouveau Secrétaire d'Etat. Voici les tweets à retenir.

Voici les adresses utiles pour suivre le nouveau secrétaire d'Etat ou en apprendre plus sur lui : Twitter, Linkedin, Medium, son site de campagne, Wikipedia, CNum

Gouvernement

Annonces Google