Les chiffres clés de Demand Media

L'inventeur du modèle de la "ferme de contenus" possède 3 millions d'articles et 200 000 vidéos. Ses contenus sont produits par 13 000 rédacteurs répartis à travers le monde.

Entrée au Nasdaq mercredi à 17 dollars l'action, Demand Media n'est pas descendue depuis sous les 22 dollars. La société, qui devant la demande avait relevé le prix de son offre, a donc levé au total 151 millions de dollars. De quoi la valoriser 1,45 milliard de dollars. Pourquoi ce succès ?

Dans son document d'introduction, la société spécialisée dans la production bon marché d'articles en ligne, dévoile des chiffres intéressants. Sur ses revenus d'abord. De 2007 à 2009, ils ont doublé pour atteindre 197 millions de dollars. L'activité de production de contenus ne compte que pour la moitié de ce chiffre d'affaires. Son poids progresse légèrement, de 48 % en 2007 à 54 % en 2009. L'autre moitié provient de son bureau d'enregistrement de noms de domaine.

Mais depuis un an, l'activité "contenus" progresse rapidement. Elle s'appuie en effet sur une base de 3 millions d'articles, dont 2 millions ont été créés en 2010 ainsi que les 200 000 vidéos que possède Demand Media. Tous ces contenus ont une valeur globale de 87,7 milliards de dollars, indique la société, soit 27,4 dollars par contenu.

Pour les diffuser, la société dispose de son propre réseau de 500 000 sites, dont elle qualifie la plupart de "sous-développés". Il s'agit de pages parking et autres sites ne contenant que de la publicité. D'autres offrent une qualité bien supérieure, tels que le portail d'astuces pratiques eHow. Celui-ci occupe un rôle central puisque tous les contenus de Demand Media y étaient publiés en 2008. La proportion a baissé depuis à 69 %.

A ces sites s'ajoute un réseau de partenaires, riche actuellement de 375 sites, comme celui du San Francisco Chronicle, qui reprennent certains de ses articles. En moyenne, Demand Media rentabilise un contenu au bout de 5 ans


Dans le modèle inventé par Demand Media, les sujets d'articles sont déterminés en fonction des requêtes des internautes dans les moteurs de recherche. Ainsi, 41 % du trafic sur ses sites viennent directement des moteurs de recherche. Les revenus issus des liens sponsorisés de Google ont représenté 28 % de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2010. En septembre dernier, Demand Media employait 600 personnes auxquelles s'ajoutent quelque 13 000 rédacteurs indépendants.


Chiffre d'affaires (en millions de dollars)
TotalContenusBureau d'enregistrement
Source : Demand Media
20071014952
20081698485
200919710790
2010 (janvier à septembre)179NCNC

Media / Demand Media