Dassault Systèmes s'offre Netvibes pour 20 millions d'euros

Cette acquisition permettra à Dassault Systèmes de compléter sa plate-forme 3D Experience et aux investisseurs de récupérer leur mise.

La filiale du Groupe Dassault spécialisée dans l'édition de logiciels de virtualisation Dassault Systèmes vient d'annoncer l'acquisition de Netvibes, une start-up fondée en 2005 par Tariq Krim et dirigée par Freddy Mini. Le montant n'a pas été officiellement communiqué, mais le fondateur de Kelkoo et ancien codirigeant de Netvibes Pierre Chappaz indique sur son blog que cette acquisition s'est réalisée à hauteur de 20 millions d'euros, permettant aux investisseurs comme Index ou Accel de récupérer leur mise. Il semblerait que Netvibes aurait été également approché par Google et qu'Ebay avait proposé de racheter la start-up pour 50 millions d'euros.


Netvibes propose une plateforme d'analyse du web en temps réel ainsi qu'une formule premium incluant des fonctionnalités analytiques et sémantiques pour les entreprises. En septembre, Freddy Mini déclarait que Netvibes prévoyait de développer des outils permettant de prédire ce qu'il va se passer sur la Toile (lire l'interview "Notre objectif est que Netvibes prévoie ce qui va se dire sur la Toile", du 27/09/2011).


Pour Dassault Systèmes, cette acquisition permettra de renforcer les outils de la plateforme de virtualisation 3D Experience via l'intégration de la technologie de Netvibes. Intégration qui permettra aux clients de Dassault Systèmes d'appréhender davantage des informations critiques sur leur marque ou l'adoption de leurs produits et de fournir des expériences basées sur des informations dites sociales.

Web 2.0 / Blog