Qui utilise un drone pour espionner l'équipe de France de football ?

Le 10 juin, un drone a survolé l'entraînement de l'équipe de France de football au Brésil. Didier Deschamps soupçonne la presse et les équipes adverses.

Le scandale se sera emparé de la Coupe du Monde de football dès les premiers jours du tournoi. Après avoir repéré un drone qui rôdait au-dessus du terrain pendant l'entraînement de l'équipe de France le 10 juin, son entraîneur Didier Deschamps a demandé qu'on enquête pour savoir si son équipe était espionnée, selon Yahoo Sports.

Didier Deschamps a indiqué à Football Italia que le pilote du drone était probablement l'un des opposants possibles de la France, ou bien une agence de presse française. La France fait partie du Groupe E aux côtés de la Suisse, du Honduras et de l'Equateur.

L'information commence à se propager dans les médias français. Le site sportif Infosport+ a ainsi tweeté ceci : "Un drone survole les Bleus lors de l'entraînement, enquête du service de sécurité".

tweet drone infosport
Tweet de @infosportplus le 10 juin 2014 © Twitter / Infosport+

BFMTV a depuis rapporté que le drone n'était pas hondurien. Le site indique que le pilote du drone, appréhendé par la police locale, voulait "s'amuser à regarder l'entraînement puisqu'il ne pouvait pas être au stade". La nationalité du pilote n'est pas précisée mais si BFMTV a raison, il s'agissait probablement d'un fan et non d'un journaliste ou d'un adversaire sportif.

Reste que la présence d'un drone à la coupe du monde de football en dit long sur la popularité et le prix maintenant abordable des drones.


Article de Sam Colt. Traduction par Flore Fauconnier, JDN

Voir l'article original : Someone Used A Drone To Spy On France's World Cup Team

CMS / URL