e-G8 : La Cnil regrette l'absence des questions de vie privée

La commission aurait aimé débattre avec les géants du Web présents à Paris.

Organisé à Paris les 24 et 25 mai, le G8 de l'Internet réunit les grands noms du Web mondial (Lire : "Ce qui s'est dit lors de la première journée de l'eG8", du 24/05/11). Mais plusieurs organisations regrettent l'absence de contradicteurs. C'est le cas de la Commission national de l'informatique et des libertés (Cnil), qui souhaitait la présence d'un "régulateur des données personnelles et de la vie privée ainsi que des associations de défense des libertés ou des consommateurs". Une critique qui fait écho justement à celle du Bureau européen des unions de consommateurs (Beuc), qui regrette "l'absence totale de représentants des consommateurs". Le Beuc s'était dit "consterné" d'apprendre que l'e-G8 est "organisé et financé par des entreprises".

Selon la Cnil, "des questions essentielles touchant aux libertés fondamentales, aux enjeux du traçage des personnes, au droit à l'oubli, ne seront donc pas évoquées". Elle aurait voulu que la contradiction puisse être portée aux patrons des géants du Web présents.

Cnil / Eg8