Le blog ReadWriteWeb arrête ses éditions européennes

La version française du blog high tech estime payer son implication dans la révolte tunisienne.

ReadWriteWeb va fermer les déclinaisons française et espagnole de son blog high tech. C'est ce qu'a annoncé mercredi 17 mars le responsable de ReadWriteWeb France, Fabrice Epelboin, indiquant avoir reçu des "explications contradictoires et sommaires" de la part de la maison mère américaine du blog. La version française, lancée il y a près de deux ans et demi, sera mise hors ligne le 22 avril. L'édition Espagnole pourra continuer ses activités et conserver ses archives à condition d'abandonner la marque ReadWriteWeb.


Le blog américain aurait indiqué vouloir se recentrer sur sa marque aux Etats-Unis et se séparer des versions européennes qui ne possèdent "pas de modèle économique". Fabrice Epelboin s'étonne de cet argument, alors que la version espagnole monétise ses contenus et qu'une proposition de monétisation avait été récemment envoyée à la maison mère par l'édition française. Selon lui, "la participation active de l'édition française et de plusieurs de ses auteurs à la révolution Tunisienne n'est pas forcément étrangère à cette soudaine décision". Impliqué aux côtés de la cyber-dissidence tunisienne, ReadWriteWeb France avait vu l'un de ses auteurs, Slim Amamou fait prisonnier par le régime de Ben Ali.

Web 2.0 / Blog