France Soir est officiellement placé en liquidation judiciaire

L'unique offre de Lafont Presse ayant été refusée, le tribunal a placé le quotidien en liquidation. Conséquence : le site employant 49 salariés est en passe de fermer.

Fin de parcours pour France Soir. Le quotidien, racheté en 2009 par le milliardaire russe Alexandre Pougatchev, n'aura pas réussi sa mutation vers le tout numérique annoncée en octobre. Il est en liquidation judiciaire. Il ferme désormais ses portes et bientôt son site Francesoir.fr (lire l'article "France Soir pourrait abandonner le papier pour le tout digital" du 11/10/11). Son nom de domaine, matériel, archives, droits et stocks de papier seront prochainement vendus aux enchères. Depuis mars 2011, France Soir enregistrait un million d'euros de pertes mensuelles. Si le plan social touchant 80 personnes en octobre n'a pas réussi à redresser le groupe, ce dernier n'a pas non plus trouvé de repreneur.

 

Selon Le Monde, seule l'offre de Robert Lafont, dirigeant du groupe média low-cost Lafont Presse avait été déposée et proposait de racheter France Soir pour 56 000 euros et de conserver 6 salariés sur les 49 restants. Une offre refusée par les élus du CE du média. Ce sont donc 42 journalistes et sept autres employés qui perdent leur emploi.

Media / Nom de domaine