Porté par Facebook, Fusion-io veut entrer en Bourse

La société, qui compte Facebook comme principal client, pourrait lever 150 millions de dollars.

Fusion-io a annoncé son intention de s'introduire en Bourse. Un document a été transmis pour cela à la SEC, l'autorité américaine des marchés financiers. La société affirme qu'aucune fourchette de prix n'a encore été fixée, ni le nombre d'actions proposées. Mais le document officiel indique qu'elle viserait jusqu'à 150 millions de dollars.

Née en 2006 et basée à Salt Lake City, Fusion-io fournit des solutions et du matériel de stockage, utilisant en partie de la mémoire flash. Facebook est son principal client. La société, qui a obtenu plusieurs récompenses en tant que start-up innovante, a levé au total 111 millions de dollars en plusieurs tours de table. Elle compte parmi ses actionnaires les fonds d'investissement Accel Partners, Andreessen Horowitz, Meritech Capital et Lightspeed Venture, ainsi que Dell et Samsung.

Fusion-io affiche une très forte croissance, avec un chiffre d'affaires qui a bondi de 260 % l'année dernière, pour atteindre 36 millions de dollars sur son exercice clos en juin 2010. Cette croissance ne s'accompagne pas cependant de bénéfices, puisque la société a perdu 32 millions de dollars l'année dernière.

Capital risque / IPO